Elle ne détient plus que 51 % de son capital – Aigle Azur cède 49 % de son capital à une société chinoise

0
388
Aigle Azur
Aigle Azur

L’information a vite fait le tour. On apprend que Aigle Azur a cédé 49 % de son capital à une entreprise chinoise. L’on se demande, dans le milieu des affaires, si c’est la règle des 51% -49 % que le patron de l’entreprise avait appliquée. Pourtant cette société, de droit français, n’est pas obligée de suivre à la lettre les choix économiques du Gouvernement algérien.

Sinon comment expliquer que Nedjma, l’opérateur de téléphonie mobile eut cédé à hauteur de 92.1 % pour les Qataris, au moment où le pouvoir algérien réitère sa volonté de maintenir la règle des 49-51% dans chaque transaction économique.

Avec cette nouvelle donne, la plus kabyle des compagnies françaises ouvre la voie à un acteurs économiques des plus concurrents, à savoir les chinois qui promettent dores et déjà des tarifs compétitifs.

Rappelons que la compagnie aérienne Aigle Azur a été rachetée par la famille Idjerouidène en 2001. Le Président de la compagnie, Arezki Idjerouidène, est un homme d’affaire kabyle, originaire d’Iflissen Levhar, de nationalité franco-algérienne. Il est PDG de l’entreprise GoFast, une entreprise créée en 1983, spécialisée dans le tourisme et le transport dont la compagnie Aigle Azur est l’une de ses filiales.

Tamurt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici