Il est hospitalisé à Paris depuis le 27 avril dernier : Bouteflika l'invalide toujours aux « Invalides »

3
356

ALGÉRIE (Tamurt) – Les Algériens et la classe politique ont fini par oublier presque définitivement leur chef de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika, hospitalisé à Paris depuis plus de deux mois. Personne ne parle plus de lui. Même ses détracteurs ont enterré apparemment la hache de guerre. Les rênes du pouvoir sont entre les mains, comme depuis 2005, de son frère Saïd Bouteflika.

Ce dernier, qui n’occupe pourtant aucun poste officiel, gère le pays, lui aussi, à partir de la capitale parisienne. La presse algérienne, notamment écrite, n’évoque plus le dernier des survivants du clan d’Oujda. Excepté un certain Hicham Aboud, gradé des services secrets algériens, qui essaye de se faire remarquer en faisant de fausses révélations sur le chef de l’Etat algérien. Il a même osé dire que Bouteflika est rentré en Algérie prenant les Algériens pour des demeurés. Personne ne prête attention à cette énergumène.

Bouteflika se trouve toujours à l’hôpital militaire français des « Invalides ». On dit qu’il suit d’intenses soins médicaux. On parle même de la dégradation de son état de santé. Mais personne ne peut vérifier cette information. Même la succession du tyran d’El Mouradia n’est plus évoquée. Les candidats, ou bien les lièvres, annoncés ici ou là comme potentiels successeurs ont fini, eux aussi, par se terrer chez eux. Cette situation laisse à croire que le prochain chef de l’Etat algérien est déjà choisi. Sinon comment expliquer que personne ne s’est manifesté à huit mois seulement des présidentielles ? Nul ne sait ce qui se trame au sommet de pouvoir.

Le peuple demeure éternellement mineur, aux yeux des décideurs, pour ce qui s’agit des affaires politiques et de leur avenir. C’est ainsi qu’on pérennise la république bananière algérienne.

Youva Ifarwen

3 Commentaires

  1. Comme toujours on a l’impression de lire une propagande du makhzen marocain! Mais cela n’est pas étonnant quand on sait que les pieds nikelés (français) du Mak, qui financent ce torchon , sont grassement engraissés par sa majesté M6!

  2. Ya Yuva !
    Ces gens sont nés dans le mensonge ,ils ont grandi avec le mensonge et ils mourront des MENTEURS .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici