Les citoyens de Tizi Ouzou : « Nous votons depuis 1991, qu’est-ce qui a changé ? »

6
458
urne

TIZI OUZOU (Tamurt) – Tous les citoyens de la région de Tizi-Ouzou, en Kabylie, interrogés ce vendredi, s’accordent à dire que les élections sont une perte de temps et un gaspillage d’argent. Non pas que les élections au sens large sont inutiles, mais dans un système politique comme celui qui prévaut en Algérie, voter n’a aucun sens.

« Comment voulez-vous que j’aille voter le 23 novembre prochain alors que depuis 1991, on organise des élections dites pluralistes sans que rien de palpable ne soit enregistré », déplore un enseignant à l’université de Tizi-Ouzou qui y exerce depuis plus de vingt ans. Un médecin travaillant au CHU de la même ville explique, pour sa part, que l’activité politique et les partis algériens n’ont aucune crédibilité car, d’un côté, ils s’accordent tous à reconnaître que toutes les élections sont entachées de fraude et en, même temps, ils y prennent part activement voire à cœur joie. Avec une telle contradiction, notre interlocuteur se demande pour qui les responsables de ces partis politiques prennent les citoyens.  De nombreux autres paramètres font qu’aller voter en Algérie n’a aucun sens. On sait comment sont préparées les listes des candidats dans tous les partis politiques. Ce sont les décideurs de l’ombre qui choisissent les têtes de listes et les premiers noms à y figurer.

On complète après avec n’importe qui, l’essentiel étant d’atteindre le nombre exigé. D’illustres inconnus figurent sur les listes. On impose leurs noms sans que les militants de base, sincères et honnêtes activant dans ces partis, ne puisse placer un mot. C’est de cette manière que se déroule la préparation des listes électorales depuis une éternité et personne ne trouve rien à redire. Aller voter donc jeudi 23 novembre prochain, à quoi bon si ce n’est apporter sa caution à un pouvoir machiavélique et à des partis politiques qui sont ses complices et qui seront tous jugés par Histoire.

Tahar Khellaf    

6 Commentaires

  1. Les elections khorotos c’est pour faore avancer le chmiblick comme disait Coluche. C’est a dire ne servent a RIEN si ce ce n’est renouveler les membres de la basse classe de la mafia qui vont se remplir les poches aleur tour.
    Quand a la haute classe de cette mafia, elle se sert par decret.

    • Un pays qui importe du moyen orient sa  » langue nazionale », n’ est qu’ une masse informe. L’ algerie surtout, mais aussi le maroc, suffoquent les peuples berberes respectifs en leurs superposant des Etats Sans liens anthropologique ni politique avec le terroir.

  2. Bonjour ,
    Vous semblez bien naïfs , même en Occident et pays européens , les listes électorales sont concoctés dans l’ombre ou sont placés des personnes qui ne sont pas militants de base,et qui se retrouvent en position elligibles ! Ça fait hurler tout tous les démocrates sincères mais tous les partis politique du monde agissent de la même façon .et les élections algériennes ne dérogent pas à la règle ! C’est scandaleux c’est vrai véritablement injustes ,mais c’est la pratique de tous y compris les pays qui ont inventé le suffrage universel .

    • Vous osez comparer la politique européenne démocratique soumise au suffrage universel à la mascarade arabo-bédouine qui relève que d’une farce ?????…

    • Apparemment vous n’êtes plus  » Sonia  » mais Salima. Mais dans le fonds toujours à défendre et justifier les choix du régime quitte à inventer tous les mensonges de la terre. Nous ne sommes pas dupes. Je ne vous salue pas.

  3. LA PARTICIPATION CONFORTE AMPLEMENT LE POUVOIR MILITARO-MAFIEUX.
    .
    Ces mascarades électorales font partie de la  » fausse vie politique  » façonnée artificiellement par la Police politique de la Junte dictatoriale, et sont destinées à perpétuer la  » façade (faussement) démocratique  » , qui vise à conférer une certaine  » crédibilité  » aux Généraux …. sanguinaires et mafieux ! C’est le minimum exigé par les Puissances occidentales qui adoubent, soutiennent et prolongent l’existence de ce Pouvoir militaro-mafieux, lequel accapare et pille les richesses du malheureux pays, embrigade et réprime la population civile, et hypothèque son avenir …. et  » épaule  » ces Puissances impériales et néocoloniales.

    PARTICIPATION = COLLABORATION = SOUMISSION AU REGIME DICTATORIAL MILITAIRE
    .
    Ces partis qui participent aux mascarades électorales imposées par la Junte militaire, révèlent leur soumission à la Junte militaire, qui est la première gagnante dans cette opération qui consiste à ériger une  » façade démocratique  » , une fausse démocratie doit-on dire, qu’exigent les soutiens et partenaires occidentaux qui adoubent cette Dictature militaire ultra-autoritaire, hyper-répressive, corrompue et …. corruptrice/manipulatrice.
    .
    Ces partis sont désertés par leurs militants, et honnis par la population. Il n’en reste de ces (micro)partis que leurs staffs, leurs directions, quelques chats, autoproclamés » chefs » (hum!),  » irrésistiblement attirés par la mangeoire  » ….et qui roulent tous la Police politique secrète. Servant ainsi les intérêts du Régime militaire, et leurs propres intérêts. Jamais le peuple ou le pays !
    .
    C’est en ces termes (politiques, oppositionnels, directs)l qu’i faut dénoncer ces partis pourris et infestes, collabos du Régime dictatorial militaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici