Militer pour le MAK, le prix à payer

9
444

KABYLIE (Tamurt) – Il a été poussé à l’exil pour avoir tenu une conférence à l’université de Bouira. Les autres militants très détérminés et plein de convictions sont plus que jamais déterminés à relever le défi. En contre partie, ils subissent toutes sortes de persécutions, mais ils n’abdiquent jamais.

Les militants du MAK résistent. Ils mènent une lutte sans relâche contre un pouvoir islamiste qui ne recule devant rien. Ils font face à des intimidations monstrueuses. Ils répliquent toujours par la voie pacifique et démocratique. Au lieu de perdre leurs temps à répondre aux insultes des forces occultes, les militants et les responsables du MAK préfèrent investir le terrain, rencontrer et rassurer les citoyens de bases.

Bouaziz Aït Chebib avec ses amis sont en train de faire un travail de fourmi. Ils essaient d’asseoir le mouvement sur des bases très fortes, de sorte à faire impliquer l’ensemble des militants dans la gestion du MAK.

Par contre, les militants et les sympathisants qui subissent une pression terrible de la part du régime, sont ceux qui travaillent dans les établissements publics. Dès qu’un employé est soupçonné de sympathie avec le MAK, Il devient la cible de ses superieurs anti-kabyles.
Un fonctionnaire dans un service de la wilaya de Tizi Wezzu nous a raconté sa mésaventure après avoir exprimé sa sympathie pour le MAK. Il confia à Tamurt : « Au travail, dans nos bureaux, on parle ouvertement de nos opinions politiques jusqu’au jour où moi et un collègue avions exprimé clairement à d’autres collègues que nous étions pour l’autonomie de notre région. Le lendemain notre chef de service, un homme normalement sincère et honnête, nous a convoqué séparément au bureau. Il nous signifia clairement qu’il pourrait rien faire pour nous si on continuait à parler du MAK au travail, mais aussi même ailleurs ».

Notre interlocuteur rajoutera que « avec le temps, j’ai compris que plusieurs travailleurs de la wilaya de Tizi Wezzu ont épousé les thèses du MAK. Ils sont trés informés sur les differents modèles de gestion économique et politique. Ils récusent tous le modèle archaïque imposé de force à notre région, mais ils ne peuvent pas dire leur soif de voir la kabylie libre, pour le moment ».
Ce comportement reflète amplement le mépris auquel font face au quotidien les militants du MAK qui ne jurent que par la victoire.

Izem Irath pour Tamurt

9 Commentaires

  1. conclusions:

    1. Il n’existe pas de droits politiques en Algerie,
    2. Le regime pratique une discrimination raciale envers les Kabyles, qu’ils soient de service ou pas.
    3. Le regime algerien est regime colonialiste en Kabylie
    4. Les Kabyles par raison de leur culture et de leur race sont prive’s de leurs droits fondamentaux.
    5. Les Kabyles doivent diovent doubler d’effort pour recuperer leur souverenete’, leur dignite’, leur liberte’ et leurs droits universels.
    6. Les Kabyles doivent s’organiser et se defendre.

    • Je te défie de fournir, des preuves, des cas ou des exemples où l’état algérien oblige les kabyles à être arabo-musulman: un document, une pièce officielle, une loi, mesures coercitives, fait accomplis répressifs, pièce d’identité, passeports, changement arbitraire de patronymes ou imposition de noms ou prénoms arabo-musulman bien déterminés, transferts massifs de populations, épuration ethnique, injection massif, délibérée et planifiée de populations extraterritoriales pour modifier l’équilibre démographique du territoire ???

  2. Aucune inutilité de suivre Aghyul imuthen ! toutes libertés elles sont vérouillés et confisqués , telque la plus importante source !!!!!!!!!!!la liberté économique ? vérouillé et confisqué au profit des monopologues et leur version ! bénéfique uniquement pour cette secte qui controle par zoom l´economie internationale !!!! n´on parlons pas sur économie nationale virée a 365 degrés de la Chippa ! il reste des kabyles et Algeriens croyés aux esprits socialiste et communiste
    ( ils parlent ou s´exprime aux termes avec la plurité et bloque unique et indivisible ) notre pétrole ! notre gaz ! nous exportons dans le monde entiers ! nous somme une puissance …………………ect malheureusement leur saut est trouillé irréparable !!!!!!les autres libertés n´on parle pas sur la suite du menu .
    Pour ces petits fonctionnaires ? ils sont là pour servir et protéger leur intérets juste assurer cette minable pension de 150€ par mois et brader leur enfants sur les démarches monstrieuses de leur supérieurs .

  3. AZOUL vous savez que chez moi a VGAYET 70 pour cent des jeunes on un credit au niveaux les banque ( avant il etiez des chomeur libre avec lespoire de partire ailleurs mes maintenant son devenus des chomeur avec credit et condamnè a restez….comme ils arrive pas a remboursè…leur passeport et confesquè ) alor les autoritè ne cherche pas apres eux MES s il les ,attrape entrain de manifestè pour un parti politique que ce sois FFS ou RCD alors la pour le MAK ca cest la fete il tembarque on prison et texige de rembourssè la totalitè du credit et une majoration ou bien il font la saisie de votre maison dailleurs avant qu il te contracte ce credit il font lenquète si tu fait de la politique pour acheter ton silance…donc parfois il faut se mettre a la place de ses militant cachè il sont tous pour LAUTONOMIE DE LA KABYLIE mes…..COMMENT….parlè a ce pouvoir pacifiquement..,? si comme si vous danser a un aveugle….fair la guere…? on est des pacifique on plus ce nest pas de notre avantage….internationalisè notre revendication et la seul alternative mes pour ca il nous faudrait une MOBILISATION de tout les corps politique KABYLE …artufart.

    • {Ces jeunes ont vendu tout simplement leur libérté à des fins d´etre utile pour les gens qu´ils a fait les prets, ces jeunes en question sont victime des faux préts}, {{( aprés que l´argent prété été totalement dépensé peut-etre pour fumé des joints, ils doivent subir le chantage),}} { car l´argent seul appart d´ouvrire un petit bazard ou un elevage animal, ne suffit pas pour un jeune sans aucune formation de se lancer dans une aventure entreprenariale,} { {{Sachant que la nature de l´ecole n´est pas favorable à ce genre de démarche!}} }

    • Love the deep rich colors in your pothos. Really hip looking shoot here and incorporating the dogs into the pothos looks great. Nice job!

  4. L’Arcep, autorité française de régulation des communications électroniques et des postes, a ouvertement déclaré la guerre à l’application Skype, en déposant la semaine dernière, pour la première fois de son histoire, une plainte auprès du procureur de la république à Paris. Le régulateur reproche au leader mondial de la VoIP (Voice over IP) de ne pas vouloir se déclarer auprès de l’Arcep comme opérateur de communications électroniques. En clair, le président de l’autorité de régulation française veut des sanctions pénales contre Microsoft, propriétaire de ce service téléphonique. Ces sanctions peuvent aller jusqu’à un an de prison et une amende de 75 000 euros. Cette peine serait portée à six mois d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende si Skype maintient ses services après une suspension par le régulateur. Pour le premier responsable de l’Arcep, et d’autres acteurs de la scène des télécommunications française comme les opérateurs de la téléphonie mobile, Skype devra se voir dans l’obligation de se considérer comme opérateur de télécommunications. Il alimentera de ce fait, les caisses du fisc français, participera au financement du service universel, prendra un engagement de niveau de qualité de service ; il s’engagera aussi de réaliser l’acheminement gratuit des appels d’urgence et des messages gouvernementaux d’urgence et surtout à lever le secret sur les puissants algorithmes de chiffrement des communications de ses millions d’usagers. De l’avis de certains experts des communications électroniques, les juges français auront du mal à trouver une issue juridique à ce litige qui date de l’année 2007. De fait, aucun texte de la loi française des télécommunications ne pourra être utilisé pour vérifier si une simple application informatique dont l’activité essentielle est centrée sur l’acheminement des messages vocaux sur protocole IP (Internet Protocol) peut devenir fournisseur de services de communications électroniques. Skype pour sa part reste cohérent dans ses multiples réactions. Il laisse entendre qu’il ne sera aucunement dans l’obligation de payer une licence d’opérateur des télécommunications. Pour ses dirigeants, Skype est un logiciel mondialement connu et utilisé de façon transparente permettant à des millions de personnes de communiquer chaque jour via leur connexion Internet. En attendant le verdict de la justice française, Microsoft s’apprête finaliser la migration de l’ensemble des profils de la messagerie instantanée Windows Live Messenger vers Skype.

  5. Cet excellent article devrait être lu par tous ceux et celles, qui colportent l’idée que les militants makistes existent uniquement pour aduler et faire la danse du ventre à Mas Ferhat Mehenni !

    Courage aux militants !
    Vivre la Kabylie indépendante en toute autonomie !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici