Mohcine Belabbas condamné à 6 mois de prison ferme

0
2010
Mohcine Belabbas
Mohcine Belabbas

ALGÉRIE (TAMURT) – L’ancien président du RCD de 2012 à 2022 n, Mohcine Belabbas, a été condamné avant hier par un tribunal d’Alger à six mois de prison ferme et 100 000 dinars d’amende, dans l’affaire de la mort accidentelle d’un maçon marocain dans sa villa, à Alger.

L’ancien député du RCD est poursuivi pour homicide involontaire et hébergement sans autorisation d’un ouvrier étranger. Les faits remontent à 2015 lorsqu’un maçon de nationalité marocaine qui réalise des travaux dans la villa de Mohcine Bellabas à Alger, sans être déclaré à la sécurité sociale, a trouvé la mort accidentellement. Au début, l’affaire a été camouflée, mais les services de sécurité ont déterré le dossier en 2021 suite à l’engagement de l’ancien président du RCD au sein du mouvement dit « le Hirak ».

C’est l’avis aussi de son avocate maître Fetta Sadat, elle aussi ancienne députée du RCD. D’autres estiment que cette affaire de maçon mort accidentellement dans la villa de Mohcine Belabbas est un règlement de comptes des clans au pouvoir en représailles contre tous ceux qui ont soutenu la candidature du général Ali Ghediri.

Enfin, l’accusé compte faire appel et continue à clamer son innocence, mais les décideurs ne semblent pas reculer dans leur démarche de règlement de comptes clanique.

Ces derniers temps Mohcine Belabbas, un ancien militant de la démocratie et des droits de l’homme, s’est complètement retiré de la politique et il a même quitté la présidence du RCD, suite à de terribles pressions.

Idir Yatafen

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici