Tizi Wezzu : Le militant kabyle El Hadi Taleb retrouve sa liberté après avoir purgé une peine d’un an de prison

0
1067
El Hadi Taleb chez lui avec le militant Ahcène Graichi
El Hadi Taleb chez lui avec le militant Ahcène Graichi

KABYLIE (TAMURT) – Le militant indépendantiste kabyle El Hadi Taleb a quitté, ce jeudi 23 juin, la prison algérienne de Koléa, où il a purgé une peine d’un an de prison ferme à cause de ses opinions politiques.

Kidnappé le 18 juin 2021 par des gendarmes algériens encagoulés, qui avaient effectué une descente musclée chez lui, à Aït Abdelmoumène, vers 5 heures du matin, le militant indépendantiste El Hadi Taleb avait été agressé et détenu durant plusieurs jours à la brigade de gendarmerie d’Iwadiyen (Ouadhia). Son arrestation s’inscrivait dans une stratégie répressive mise en œuvre par la junte militaire d’Alger visant à museler la voix des indépendantistes kabyles.

Présenté devant le juge d’instruction près le tribunal de Draa El Mizan (Tizi Wezzu), il a été placé sous mandat de dépôt le 23 juin 2021. Ensuite, son dossier a été transféré au tribunal de Sidi M’hamed d’Alger, qui l’avait condamné à 1 an de prison ferme. Son seul tort est d’avoir assumé sa kabylité avec dignité et courage.

Arezki Massi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici