Algérie, un graffiti du MAK provoque la colère d’un député

6
2248
Algérie, un graffiti du MAK provoque la colère d'un député
Algérie, un graffiti du MAK provoque la colère d'un député

ALGERIE (TAMURT) – Un député algérien, visiblement en manque d’inspiration, n’a pas trouvé quoi dire lors de son intervention au parlement que d’interpeller le ministre de la communication, tenez vous bien, suite à la parution furtive d’un graffiti du MAK dans une série télévisée diffusée par une chaîne algérienne.

Pour le parlementaire en question, une enquête doit être ouverte pour savoir pourquoi la caméra qui a montré pendant quelques secondes le sigle du MAK, qui est « une organisation terroriste  » ! Le député a pris tout son temps pour parler de cette « gravissime affaire ». Il semblait offusqué et il a déployé tout son argumentaires pour dénoncer ce sacrilège. Voilà le niveau des parlementaires algériens et un graffiti du MAK semble être la principale occupation des législateurs et ministre algérien.

Ce n’est pas tout. Le ministre de la communication, présent au parlement, avait lui aussi pris « l’affaire » au sérieux et a remercié le député pour « sa pertinente réflexion « . Une intervention transmise en direct par la télévision algérienne. Ce n’est pas la situation économique et politique catastrophique qui préoccupe les députés et les ministres algériens, mais un mouvement pacifique et pacifiste kabyles qui est à leur yeux une organisation terroriste. Une organisation terroriste qui n’a jamais tué une mouche. Ce ne sont pas les dizaines de jeunes algériens qui meurent chaque jour en méditerranée pour fuir le régime criminel d’Alger qui inquiète les législateurs et le Gouvernement algeriens. Et puisque le terrorisme inquiète, pourquoi se taire au sujet des milliers d’anciens terroristes du GIA, de l’AS, du GSPC et d’El Qaida à qui on offre des salaires et des retraites genereuses sans parler des crimes contre les civils commis par les services de la sécurité militaire algérienne.

Les tonnes de cocaïne importées par le fils du Président, qui circulent en Algérie, n’inquiètent pas, mais un graffiti du sigle du MAK dérange le à ce point ? La société française TOTALE qui détruit le sous-sol algérien pour le gaz du schiste ne semble pas déranger monsieur le député ?

Idir Yatafen

6 Commentaires

  1. Tenez bon chers compagnons de combat.
    Le glorieux MAK, notre noble mouvement est debout, il tient bon.
    Nous sommes sereins, dignes et forts
    eux ont peur.

  2. J’ai regardé la vidéo de ce  » dépité  » soit disant à l’assemblée nationale, ça ressemble plus à un salle de cinéma avec de vrais acteurs de la descente aux enfers de l’Algérie à l’image des débats à la soit disant APN. Comment en tant que Kabyle on accepte encore et encore d’être dirigés par d’abrutis larbins de cet espèce en plus en langue Arabe, franchement en tant que Kabyle je ne me suis jamais reconnu dans ce peuple dit Algérien et jamais je le serais car cette espèce non seulement EST condamnée à la médiocrité et surtout jamais ils vont me construire le pays de mes rêves avec les vraies valeurs Kabyles pour vivre épanoui naturellement en tant que Kabyle.

    • tant qu’il y a des individus comme Saadi qui fait feu de tout bois pour empêcher de décoller la Kabylie de ce cloaque algérien, on sera encore dirigés en effet par des bnou hilal…

  3. Etre payé 42 millions par moi pour ce genre d’interventions à l’assemblée !! Le mot république bananière prend tout son sens ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici