Bouandas : Descente de la gendarmerie algérienne au domicile du militant kabyle Rahim At Tewati

0
1489
Rahim
Rahim

KABYLIE (TAMURT) – La chasse aux militants kabyles continue. Ce lundi 13 décembre, des gendarmes algériens ont effectué une perquisition au domicile du militant indépendantiste Rahim At Tewati, sis au village Salouf, relevant de la commune de Bouandas. Malmenées par les gendarmes, la mère et la sœur du militant ont été admises dans une structure de santé de la région, selon une source locale.

La répression du régime algérien, qui s’abat sur la Kabylie depuis plusieurs mois, continue de s’intensifier. Hier, la gendarmerie algérienne a opéré une perquisition musclée au domicile familial du jeune militant Rahim At Tewati. Celui-ci était absent au moment de cette descente. Furieux, les gendarmes algériens ont malmené la mère de Rahim, âgée et diabétique, ainsi que sa sœur. Elles ont été admises à l’hôpital de la région, qu’elles ont quitté en fin de journée.

Par ailleurs, la gendarmerie algérienne, usant d’un ton menaçant, a remis une convocation au père de Rahim, lui intimant l’ordre d’obliger son fils à se présenter à la brigade de gendarmerie de Bouandas.

Arezki Massi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici