Comment pourrais-je me taire?

26
481
Karim Akouche
Karim Akouche

CONTRIBUTION (Tamurt) – Ils seront là, les soldats d’Allah. Ils nous rendront visite, les fous de Mahomet. Nous, les égarés de l’Occident, avons besoin de leur bénédiction. Invités par le Collectif Indépendance que sponsorise l’organisme charitable HCI (Human Concern International), ils viendront d’Europe nous sauver de l’enfer. Ils comptent laver nos sacrilèges. Ils nous montreront le droit chemin, à nous les pervertis, les dévergondés, les libertins, les égoïstes, les impies, les mécréants. Ils péroreront les 7 et 8 septembre au Palais des congrès de Montréal. Ils y prêcheront la Parole révélée, y dénonceront les Croisés et y blâmeront nos femmes. Et ils le feront dans deux langues, en arabe et en français.

Oui, dans la langue de l’Homme rapaillé, pour qu’ils touchent les enfants perdus du Québec. Ils nous proposeront la recette qui permet de décrocher le ticket du paradis. Courez les voir, mes sœurs et frères québécois. Réservez vite vos places, car il y aura foule au Palais des congrès. Il y aura des naïfs et des fanatiques. Il y aura des curieux, des barbus, des étudiants, des chômeurs, des fous et des solitaires.

Courez! Les jeunes Nader Abou Anas et Farid Mounir vous attendent avec componction. Ils vous raconteront de belles fables qui vous feront rire et pleurer. Ah, qu’ils sont séduisants, ces mômes. La barbe brossée à l’afghane, une chéchia vissée sur la tête, ils vous exhorteront, ô femmes libres du Québec, à porter le voile. Ils parleront sous l’œil malicieux de leur aîné, Mohamed Patel, un savant en charia. Vous serez séduits par la barbe blanche et fleurie de ce cheikh, ce responsable du Conseil de la fatwa du centre islamique de la Réunion. Il vous dira comment manger halal. Il vous parlera de la famille vertueuse, de la finance au service de Dieu et vous fera découvrir les trésors de la science islamique. Il vous présentera son frère Mohamed François, un drôle de converti d’Indre-et-Loire, qui vous expliquera comment craindre Allah et comment imposer la burqa aux femmes de la Belle Province.

Courez donc réserver vos places. Vous ne le regretterez pas, mes amis. Vous contribuerez à l’islamisation du monde et vous gagnerez des hassanat *. Chaque billet vendu, c’est 20 dollars de plus dans l’escarcelle de la Oumma **. Vous n’en serez pas déçus, au contraire: vos péchés en seront lavés et votre âme purifiée.

Au Palais des congrès de Montréal, nos dévots prédicateurs vous demanderont d’obéir, ô femmes libres du Québec. Ils vous interdiront de faire la fête et de boire une bière à une terrasse de café. Ils vous diront que la vie ici-bas n’est qu’éphémère et que la vraie vie est ailleurs, dans l’au-delà.

Rangez vos bijoux, vos fragrances, vos tubes de maquillage, vos pantalons et vos jupettes. Couvrez-vous le corps de la tête aux pieds, obéissez à vos époux et criez Allah est grand.

Quant à vous, hommes libres du Québec, nos pieux prédicateurs vous demanderont de ne pas danser, de ne pas chanter, de ne pas jouer de la guitare et du piano. Ils vous convaincront que la musique est métier de Satan. Ils vous diront qu’elle corrompt les cœurs et les esprits.

Oubliez donc Céline Dion et Félix Leclerc, brisez vos plumes, brûlez vos bibliothèques, détruisez vos théâtres, éteignez vos lanternes et laissez les fous d’Allah glorifier la mort et le jugement dernier.
Courez au Palais des congrès, ô femmes et hommes libres du Québec. Nos vénérés cheikhs vous y vendront des arrière-mondes où il y aurait des vierges et des ruisseaux de vin.

Mais moi qui ai vu prêcher ce genre d’illuminés dans les stades et les rues d’Algérie, au début des années 90, avec pour résultat plus de 200 000 morts et d’infinies souffrances, comment pourrais-je me taire?

Je m’élève de toutes mes forces contre le laxisme des autorités canadiennes et je fais totalement mienne la Charte des valeurs québécoises.

Il faut de toute urgence évacuer le religieux de la sphère politique.

L’islamisme est comme le chiendent: il ronge les cultures.

* La monnaie de l’au-delà
** La communauté des musulmans

26 Commentaires

  1. Azul d’azizzan,

     » Ida Euribbet khuribbet » Qui s’arabise cours à sa ruine!! DIXIT iBN kHELDOUN précurseur de la sociologie!!…

    Tanemmirt

    AGWZUL

    • Ah! La charte des droits et liberté qui s’applique même aux bougnoules!!! Quitter son pays après avoir vendu les dernieres chêvres de sa mère pour venir s’installer en occident et suprise on se rend compte que il faut encore déménager la culture bougnouliste au Canada….Pourquoi, bougnoules, vouloir recreer l’Algerie au Canada alors vous avez décidé de la quitter de votre propre grè après s’être ruinés. Pour une première fois, je vais implorer de Dieu de nous débarasser de la secte musulmane qui empoisonne la vie sur terre.

  2. cette réflexion, bien écrite en passant, exprime totalement mon sentiment comme Kabyle et néo-québécois vis-à-vis de ces illuminés et oufs d’Allah, qui viendront nous donner des claques grace à (ou plutôt à cause de) notre démocratie.

    Les femmes du Québec n’ont pas besoin de leçons des mecs qui vivent encore au 15ème siècle. Les femmes de ce pays, grace au combat des Casgrain, des Françoise David et autres femmes qui ont arraché leurs droits des griffes des hommes et des religieux en seront trop déçues aujourd’hui. Trop déçues des autorités qui accordent le droit de parole, au nom de la liberté d’expression, à des gens qui ne le mérite pas.
    Comme disait R. Cyr: peu importe de violer la liberté d’expression pourvu de lui faire un bel enfant. Ce serait donc un bel enfant à faire à la liberté d.expression que de clouer le bec de ces prédicateurs islamiques.

  3. Un commendataire que j’ai publié sur Kabyle.com:

    Ce ne sont pas ces bourricots islamistes qui vont bloquer cette fameuse charte des valeurs Québecoises mais bien nos amis juifs du Québec et je ne pense pas que tu diras quelques chose ,tu connais bien les Hassidique ? non ? et je t’assure que leur conception de la vie n’est pas tellement différente de ceux que tu critiques.j’aimerai bien que tu répondes.
    Mais au fait il n’ont pas tardé pour se manifester :
    http://fr.canoe.ca/infos/regional/archives/2013/08/20130827-215707.html
    Alors on attend un bel écrit de ta part pour dénoncer tout cela.

    • azul a Lunes,

      t’es un peu à côté de la plaque. Le propos de mass Akuc porte sur les prédicateurs islamistes que notre cher gouvernement a laissé rentrer au pays.

      La charte des valeurs québécoises (que tout Kabyle digne de ce nom doit appuyer!) est un autre sujet. Et ce sera à la société civile d’en débattre et non à mass Akuc de dénoncer des communautés religieuses, en l’occurence nos amis et frères Juifs.

      D aya kan ara k-inigh ihi. Ma illa wayen nnid’en i k-id’uren negh i k-iqevren xas ssufegh-t-id akken ad tefsused’.

      • « Je m’élève de toutes mes forces contre le laxisme des autorités canadiennes et je fais totalement mienne la Charte des valeurs québécoises. » ce sont ses propres propos.
        Voila pourquoi je parle spécialement de cette charte ,car si c’était juste pour dénoncer ces radicaux islamistes ,je n’ai rien à redire mais il plonge carrément dans un discours partisan en parlant du PQ et sa charte qui n’est la que pour camoufler l’échec patent de sa politique économique par une diversion.
        Je ne suis pas à coté de la plaque ,je connais très bien le débat ici au Québec,quoi qu’ils fassent je sais que ce sont les juifs qui vont bloquer cette charte , et puisqu’il la défend tellement cette ‘laïcité »il doit aussi prendre position et les dénoncer.
        Personnellement je n’ai absolument rien contre les signes religieux , et je soutiens tout le monde dans sa sensibilité religieuse et je dois beaucoup de respect aux juifs , la majorité des religieux veulent vivre tranquillement leur religion , que Karim Akouche cesse les amalgames et n’a pas besoin de faire le « beau » pour se faire une place ici au Québec.

      •  »Nos amis et frères juifs »?!Faut leur demander à eux ce qu’ils pensent de vous:Une bande de goyim bons à en faire de la confiture pour cochons.

    • À toi de pondre un écri sur les juifs comme l’a si bien fait Karim Akkouche sur les islamistes. Ou tu n’es pas capable? Ya Khi la misère, ya khi. Vous êtes tous juifs et musulmans du même magma….au moins eux autres utilisent leus neuronnes contrairement aux idiots islamistes qui chient dans la fontaine….Histoire de l’idiot du village, connais-tu? Je ne pense pas, surtout qu’on est idiot…

  4. Bizarre…moi, c’est depuis que j’ai découvert l’islamisme que je suis devenu…athée ! Il est vrai que je ne suis qu’un marginal…

  5. Il y a quelque chose qui caractérise la majorité des Algériens vivant dans les pays dits occidentaux, en tout cas développés, en particulier les kabyles parmi eux: dès qu’il y mettent le pied ils se rendent compte que le seul moyen d’avoir un semblant de visibilité c’est de faire dans le dénigrement systématique et cela en allant dans le sens de ce que veut entendre l’opinion occidentale, c’est ainsi que la critique de l’islamisme par exemple constitue un moyen économique pour qu’on les présentent dans des médias -ne serait-ce que les moins importants- comme des démocrates, des militants des droits de l’homme et j’en passe, le tout en ayant un œil sur une potentielle évolution vers le monde politique comme le fait Djamila Benhabib. Cette dernière comme Karim Akkouche au Québec et Boualem Sansal et Mohamed Benchicou en France font tous partie des dénigreurs qui ne rendent aucun service aux Algériens.
    S’ils pensent qu’ils peuvent changer l’Algérie de l’extérieur et seulement en répandant leurs opinions ils se trompent lourdement. Quand un feu se déclenche dans une maison on l’éteint de l’intérieur et non de l’extérieur. Ces dénigreurs constant feraient mieux de s’assimiler totalement dans leurs sociétés d’accueil et de laisser tranquille au moins ceux qui vivent au pays. Car quand des représailles sévissent -que ce soit de la part des islamistes ou de ce qui tient lieu d’Etat en Algérie- les dénigreurs sont à l’abri. Les coups s’abattent sur ceux qui n’ont pas la chance de partir. Alors s’il vous plait un peu de respect et de responsabilité. Et surtout faites-nous écouter une autre musique, l’actuelle nous la vomissons.

      • Réponse à celui qui écrit «Cette dernière comme Karim Akkouche au Québec et Boualem Sansal et Mohamed Benchicou en France font tous partie {{des dénigreurs qui ne rendent aucun service aux Algériens.}} S’ils pensent qu’ils peuvent changer l’Algérie de l’extérieur et seulement en répandant leurs opinions ils se trompent lourdement.»

        Et toi quel service rends-tu aux Algériens?
        Tu traites ces intellectuels de dénigreurs, cela veut dire que tu es contre leurs opinions.Ce qui laisse penser que tu es d’accord avec le système actuel.Et si tel était le cas,on peut comprendre que tu appartiens à la catégorie de ceux qui profitent.

        Tu veux qu’ils rentrent en Algérie? Pourras-tu assurer leur sécurité? Leur garantir le droit à la parole?
        Khoukhouche mazal lhal! Et soyez heureux que l’Occident existe.Les aigris feraient mieux de se taire.

        • Je ne prétends pas rendre un service aux Algériens, je dis simplement que le mieux serait que chacun pense à la hauteur de ses moyens. Quand on laisse sa place en Algérie évidemment que celle-ci va être occupée par les plus entreprenants en l’occurrence les islamistes. Vous voyez bien par exemple comme une ville comme Tizi-Ouzou s’est transformée au cours de ces 10 dernières années. Il est capital de comprendre que cet islamisme-là comme l’autoritarisme de l’Etat d’ailleurs se combattent de l’intérieur et non de l’extérieur, c’est-à-dire en occupant l’espace physique et d’agir sur place. Une fois à l’étranger il vaut mieux s’insérer dans les problématiques des pays d’accueil et ne pas croire qu’on peut faire quoique ce soit pour le pays d’origine. Je termine, enfin, par dire que dans les critiques de ces dénigreurs on ne voit pas vraiment la différence en Islam et islamisme or faire comme si l’islam n’a aucune réalité en Algérie -et donc en Kabylie- c’est faire preuve d’une ignorance affligeante.

    • ..kabyles…! en voila un signe de segregation raciale. Alors, tu es bien collé au mur mon pote!
      Si je m’amuse a critiques les arabes/mudulmans, je me demande deja ce qu’ils font en dehors de leur espace naturel qu’est l’Arabie? Conquete du monde, au nom d’un faux Dieu par le meurtre et l’intimidation?! Tais-toi donc imbecile et rentre chez toi en Arabie, la ou il y a chez des chamelles autant de lait que de p_s_e sacrée par ton prophete!

    • Exactement, Amar ! Vous êtes dans le vrai ! Il nous faut nous élever contre cette faiblesse que constitue cette tendance des nôtres à s’attaquer à leurs frères, croyant plaire aux Occidentaux ou attirer leur sympathie. Ils épousent les amalgames, percepts et aprioris racistes et xénophobes, construits sur le long cycle de l’histoire coloniale et collaborationniste, dominatrice et hégémonique, un  » imaginaire national  » érigé par les doctrinaires et théoriciens réactionnaires et conservateurs, droitiers et extrémistes….

      Ces « nôtres » tirent la couverture pour eux, draguent les Kabyles de la diaspora….dans la perspective de leurs projet et électoralistes !

      Leurs positionnement convient aux Droites dures des pays hôtes ‘France, Canada,….) et aux Régime militaire d’Alger: il y’a une  » correspondance linéaire « . Voilà donc leur visée réelle…..

  6.  » PAS UN MOT, PAS UNE LIGNE  » SUR LE TERRORISME D’ÉTAT ! Un positionnement néfaste pour la Kabylie ! Car il  » épuise sa légitimité politique  » historique acquise de haute lutte contre les conquérants, les envahisseurs, les colons et la dictature……

    Bien sur il faut dénoncer et combattre l’islamisme et tous les  » extrémismes de tous bords « , mais se taire sur les exactions massives des Généraux criminels et prédateurs, c’est prendre le risque de légitimer les islamistes on leur laissant ainsi le  » monopole d’opposition  » contre la Dictature militaire sanguinaire et destructrice. Ce discours est celui des faux-opposants et pseudo-démocrates qui présentant les Généraux comme le repart face au péril islamiste, alors que c’est le Pouvoir dictatorial assassin de ces Généraux qui génère, stimule, nourrit, manipule, instrumentalise l’islamisme pour maintenir un  » seuil de violence  » nécessaire à leur maintien au Pouvoir total, intégral, absolu….

    La solution, la meilleure position c’est de rejeter  » dos-à-dos  »  » et les Généraux extrémistes et les Extrémistes divers « , avec la même vigueur et la même radicalité. Et viser la Construction d’un Pôle démocratique véritablement oppositionnel, laïc, amazighiste, unioniste, moderniste, progressiste « radicalement, farouchement et directement  » opposé au Pouvoir militaire et  » ses alliés les Extrémistes de tous bords « ….car tous les Extrémistes sont les  » alliés du Pouvoir militaro-mafieux », instrumentalisés et manipulés par le DRS dans le but de faire en sorte que  » l’écartement des positions vers les extrêmes  » rende impossible de trouver les  » compromis, convergences et coordinations  » nécessaires à la la construction d’un Pole démocratique oppositionnel, le seul capable de mettre fin à l’actuelle catastrophe totale…..

    …………………………………………………………………………………….

    Le Terrorisme d’État est né avant même la naissance de l’État (1962) : c’est au plus fort de la guerre de libération que les assassinats politiques ont commencé : Abbane, Ould Hamouda, Amirouche, Haouès, Mellah, Ben Boulaid….la liste est longue des victimes tombés sous les balles du MALG commandé par le criminel Boussof !

    Le Terrorisme d’État et le Terrorisme islamiste cohabitent, se nourrissent, s’alimentent, s’impliquent ….et se rejoignent contre la population civiles.

    Les Généraux sanguinaires et prédateurs ont tout intérêt à faire perdurer cette situation, à jouer le pourrissement ; la violence étant la logique inhérente, intrinsèque du Pouvoir militaro-mafieux, en place depuis 1962…..

    Les Généraux, sans aucune légitimité, cherchent la  » légitimité nationale  » en se présentant comme le rempart contre le danger/péril islamiste….Les Islamistes cherchent la légitimité révolutionnaire en se présentant comme la seul force politique capable d’affronter par les parles armes la Dictature militaire et mafieuse…..

    Les deux pôles autoritaires et extrémistes ont tout intérêt à jouer la  » bipolarisation « , et donc faire perdurer l’affrontement, et renvoyer aux calendes grecques la démocratisation du pays

    ……………………………………………………………………………………………………………..

    « La bipolarisation », « faire perdurer l’affrontement », « le terrorisme d’État », la « violence comme logique inhérente au régime militaire », c’est bien cela la réalité politique algérienne, ainsi voulue et déterminée par les Généraux criminels et mafieux au pouvoir, les vrais décideurs….

    La  » bipolarisation  » c’est ce que que joue aussi la Junte militaire égyptienne, qui, avec le Coup d’État dédouane les Frérots de leur échec programmé, et de ce fait les Généraux martyrisent les Islamistes, leur redonnent la légitimité politique pour l’avenir, les « pseudo-démocrates » et « faux-opposants » s’étant rendus les supplétifs et valets des Généraux putschistes. Comme en Janvier 92 en Algérie (planifié depuis le début 1991 : acte-1, éviction de Hamrouche ; acte 2/Janv.92, éviction de Chadli ) !

    La « bipolarisation » est la stratégie (de choc) des Généraux pour demeurer à jamais au pouvoir, et continuer à piller, accaparer et spolier les milliards du pétrole, en agitant la menace islamiste…..Car derrière le crépitement des balles et les bruissements des poignards, ils se trame un véritable partage des richesses par les Clans mafieux qui forment la Junte dictatoriale au pouvoir….

    La solution réside dans la prise de conscience qui consiste à  » rejeter dos-à-dos  » et les Généraux et les Islamistes, avec la même vigueur et la même radicalité. Les démocrates doivent d’abord défendre la démocratie (libertés, élections, etc), c’est dire qu’ils doivent s’opposer à tout Coup de force, militaire ou islamiste, condamner la violence d’où qu’elle vienne. D’où l’urgence de la construction d’un Pole démocratique, laïc, amazighiste, unioniste, moderniste et progressiste, radicalement, farouchement et directement opposé contre les Généraux et les Islamistes et tous les Extrémistes.

  7. Je voudrai préciser ceci : par mes commentaires antérieurs je n’entends pas critiquer la personne physique de Karim Akouche ni celles de Sansal, Behabib ou Benchicou; je leur dois tout le respect que je dois à toute personne humaine. Je mets uniquement à l’index leurs actions -opinions- car ils engagent non pas seulement leur propres personnes mais des communautés entières.

    L’islamisme s’éradique par la culture et jamais par les armes et encore moins par des tribunes dans la presse écrite ou électronique. Ceux de nos compatriotes vivant à l’étranger nous rendraient un immense service s’ils parviennent à nous faire parvenir des livres utiles, à nous faire connaitre d’autres cultures, à agir, avec nous sur place, sur la prise en charge des problèmes sociaux ; c’est cela dont on a besoins au pays.

    Le système éducatif algérien étant ruiné on a besoins au moins de renforcer la formation de nos enfants ne serait-ce qu’en imaginant l’équipement des plus brillants d’entre eux par des ordinateurs –en occident l’occasion ne coute pas cher du tout et même le neuf-, à participer aussi sous forme de donations aux cotés des associations culturelles, sociales et environnementales qui agissent en Algérie ; à imaginer aussi des dispositifs de commerce équitable pour faire la promotion des produits du pays –je pense par exemple à la poterie, au bijoux ou autre-. Croyez-moi c’est cela dont on a terriblement besoins. Et vous verrez que des actions positives comme celle-ci formeront des citoyens immunisés contre l’islamisme et aussi contre l’immoralité propagée par le pouvoir.

    • {{Azul, fell-awen

      @ Amar d wiyad!

      Ces intellectuels ont le droit de dire ce qu’ils pensent puisqu’ils vivent dans des pays démocratiques,
      l,article plus haut est une réaction à groupe de 4 salafistes qui vont tenir un meetings dans une grande salle à Montréal. Les gens se demandent qu’est-ce qu’ils viennent faire au Canada, ces islamistes. Karim donc voudrait éclairer un peu ceux qui ne comprennent pas ce phénomène nouveau au Canada.

      Maintenant que faut-il faire en Algérie? Ca est une autre histoire.
      Personnellement je ne vois qu’une seule issue pour la Kabylie : C’est un État kabyle régional rattaché à l’Algérie mais qui aura tout le pouvoir que lui donnera le peuple kabyle pour gérer les affaires concernant les Kabyles. D’autres diront c’est l’indépendance, pourquoi pas. C’est aux Kabyles de décider avec un vote général (un référendum).

      Sinon on reste désarmés devant la puissance de l’État algérien et dans ce cadre algérien on ne peut pas lutter contre l’arabo-islamisme. Nous on n’a rien, eux , ont tout! La Catalogne ou le Québec sinon le Kosovo sont les exemples à suivre par le peuple kabyle s’il veut se libérer réellement.

      Merci Amar pour ta sagesse et ton calme dans tes interventions.}}

      • Je vous remercie, moi aussi, de votre argumentaire. Je comprends bien que l’article traite d’une manifestation islamiste prévue au Québec mais si j’ai axé mon propos sur le cas précis de l’Algérie c’est que ce site « Tamurt » concerne je crois tamurt, le pays et les gens de tamurt sont plus intéressés par ce qui se passe en Algérie que par ce qui se déroule au Canada. Sinon les Occidentaux ont suffisamment de moyens et de force morale pour traiter de ces questions idéologiques, s’ils laissent faire cette manifestation cela ne veut pas dire qu’ils n’ont pas l’œil sur les déroulement des choses et ils du reste identifié clairement les meneurs.
        Pour le cas précis de l’autonomie ou l’indépendance de la Kabylie il faut dire que si cela devait se réaliser un jour -du moins pour l’autonomie- cela ne se fera pas sans écoulement de sang. Ce qui se dit et se fait en Kabylie ou dans la diaspora kabyle ne tient aucunement compte de la réalité socioculturelle de l’Algérie. On fait comme si les arabophones ne devaient pas être là et cela nourrie du coté de ces derniers un rejet de plus plus en plus inquiétant vis-à-vis de la région. Quand le pouvoir laisse les choses en suspense c’est parce-qu’il prévoit d’exploiter ce rejet pour réanimer l’idée nationale qui est complètement ruinée par un demi-siècle de corruption et d’autoritarisme; or quoi de plus idéal qu’un ennemi interne économique.
        Et ne croyons pas que l’occident viendrait à la rescousse des Kabyles, on l’aurait vu dans le cas de tous les peuples persécutés ou marginalisés dans le monde. La nouvelle monnaie des relations géopolitique s’appelle les guerres civiles et quand un peuple n’est pas suffisamment bien organisé il faudra qu’il réfléchisse maintes fois avant de faire du copier-coller sur le modèle Catalan, Flamant ou les cantons suisses. L’Algérie et sa région n’a pas la même trajectoire historique.
        Enfin, j’aimerai signaler que l’on parle d’autonomie, voir même pour certains d’indépendance, avant même qu’on ait fait le bilan du triste printemps noir. Le désordre subis par la région a profité surtout une catégorie de kabyles qui prospèrent aujourd’hui dans la politique et l’économie.
        Je ne dis pas par la là qu’il ne faut rien faire, je dis simplement qu’il faut de regarder autour de soi et de tenir compte de l’autre puis d’essayer de nouer des amitiés, au moins des liens constructifs et je pense ici à la majorité des arabophones. Il faudra qu’on s’inspire des actions de Mandela, de Ghandi et de Luther King Jr. La Kabylie n’as pas les moyens matériels, encore moins moraux, pour subir d’autres désordres; elle a besoins en revanche de pansement, d’exercices de réadaptation mais aussi de se regarder une fois rétablie dans le miroir et qu’elle se dises toutes les vérités, y compris celles-ci qui lui feront mal. Fraternellement à toutes et à tous.

  8. Une « position juste » pour notre « cause juste ».

    ….L’autonomie régionale est une solution judicieuse. Cette revendication formulée par l’Opposition en Kabylie dans les années 70, fait son chemin petit à petit. Et comme toute proposition politique, elle doit être avancée de manière claire, concise, cohérente et rationnelle. La position du problème, la manière de poser la question, doit être juste, car l’histoire nous a enseigné que quelle que soit la justesse et la légitimité d’une cause, la « conception de lutte » en sa faveur importe énormément. Ainsi, la violence verbale ou armée ne peut que la desservir. Ceux qui par leurs mises en scènes, leurs discours et communications politiques et idéologiques, leurs actions et démonstrations, jouent dans la provocation, optent pour les doctrines racistes et xénophobes, adoptent les approches de l’ethnicisassions et de la racialisation, prônent le rejet ou l’exclusion de l’autre, des autres, ou s’affichent avec les extrémistes et lobbies dominateurs, ou encore font l’apologie de l’Occident et du colonialisme, ou s’emploient à minimiser les crimes coloniaux, ne font que jouer contre la cause, et ne seront pas suivis par la majorité des Kabyles, car ils servent le Régime militaire qui a pour objectif de : 1) achever et la division et l’isolement/séparation de la Kabylie, des Kabyles ; 2) diviser davantage et neutraliser l’Opposition ; 3) renforcer et pérenniser la « suprématie de la Caste militaro-mafieuse » qui tient les rênes du Pouvoir dictatorial par la force, les manipulations et provocations….

    ….Ces discours qui visent à montrer une Kabylie sécessionniste, régionaliste, séparatiste, antipatriotique, pro-occidentale, pro-française(harkiste), pro-isarélienne présentent deux graves dangers: primo, ils exposent la Kabylie aux éventuelles représailles des extrémistes islamistes et baassistes; secundo, il entament et épuisent la « légitimité politique » de la Kabylie, une légitimité acquise d’une haute lutte contre le colonialisme, les conquérants, l’ennemi, par le glorieux et héroique combat libérateur contre la barbarie coloniale française, par le Congrès de la Soummam, par les Commandos de la Zone autonome d’Alger(tous kabyles), les commandos de la Fédération de France du FLN, par Le Printemps berbère d’Avril 80, par le combat du MCB, le mouvement citoyen de 2001, par l’Opposition radicale et frontale contre le Pouvoir militaro-mafieux des Généraux sanguinaires et prédateurs, par la dénonciation des crimes de la sinistre Sécurité militaire, l’actuel Gestapo des Généraux, et lutte pour déjouer les manœuvres et manipulations et provocations du DRS, et ses valets et ponce-pilâtes, ces faux-opposants et pseudo-démocrates…..

    ….Le « capital » principal de la Kabylie, c’est sa « légitimité politique » acquise de haute lutte, par la lutte permanente contre l’arbitraire et l’injustice, contre les conquérants et les envahisseurs, contre le colonialisme et la dictature…Une légitimité politique qu »elle doit garder jalousement et précieusement ! Et tout faire pour enrayer ce qui viendra l’épuiser, barrer la route aux charlatans, aventuriers et mégalomanes qui voudront la brader au profits des Généraux manipulateurs, prédateurs et usurpateurs ! Ensemble, disons non aux faux-opposants, aux pseudo-démocrates, aux brobros, aux kabyloches vendus, aux Kabyles « des » Services…..

    • Les Kabyles n’ont jamais fait l’objet dans l’histoire de racisme social de la part des arabophones; seule l’élite dite nationaliste au pouvoir, nourrie aux idées du nationalisme arabe, pratique cela. Pour marginaliser la Kabylie cette élite nationaliste s’est de tout temps appuyée sur des Kabyles comme Mouloud Kacem Nait Belkacem, Ahmed Ouyahia, Kasdi Merbah et aujourd’hui Khalida Toumi Messaoudi et son antenne qu’est Ould Ali-El Hadi à Tizi -Ouzou (Va-t-on les déchoir de leur kabylité?). Du temps même de la guerre de libération et de la crise anti-« berbériste » Krim Belkacem avait été celui qui avait le plus nuit à l’idée « berbériste ». Les arabophones dans leur écrasante majorité sont au mieux indifférents puisqu’ils ne connaissent en réalité absolument rien à la culture amazighe et à la spécificité kabyle. Et le pouvoir entretient cette ignorance.
      Une autonomie ne réussit que dans le cadre d’un État national démocratique, jamais au sein d’un État autoritaire qui, à la base, nie toute possibilité de décentralisation. Quant à l’indépendance elle est tout simplement impossible et cela pour la simple raison que personne en Kabylie n’est prêt et ne sera prêt à donner sa vie. Et c’est précisément pour cela que les kabyles qui vivent sur place sont moins agités que ceux qui vivent dans la diasporas, ces derniers disposent pour la plupart de passeports de nations fortes pouvant les protéger. Alors un peu d’honnêteté rendrait beaucoup de bien à tout le monde.
      Le discours kabyle d’aujourd’hui et globalement « berbériste » en Algérie véhicule beaucoup de haine et cela ne nous est pas propre dans l’histoire. A Batna même on a écrit sur une entrée d’un commerce de la ville ceci: « Interdit aux chiens et aux arabes » (écoutez l’entretien réalisé avec l’écrivain-chanteur chaoui Messaoud Nedjahi, il semble que cela l’amuse et amuse le journaliste kabyle qui l’interroge…). Pour rappelle c’était les blancs dans les États du sud des États-Unis qui écrivaient dans beaucoup d’espaces publics « Interdit aux chiens et aux noirs » pour exclure précisément les noirs; pourtant cela nous émeut, nous aujourd’hui, quand il s’agit d’évoquer cette vielle histoire qui se passait outre atlantique…
      Notre réputation et notre estime doit à l’exemplarité de ceux qui nous ont précédé, pas à nos agissements d’aujourd’hui. Aujourd’hui vous n’avez qu’à aller sur n’importe quel forum pour se rendre compte de cette décadence. Or quand un peuple commence à répandre la haine c’est la preuve qu’il n’a plus de force morale. Et sans force morale il ne peut absolument rien initier. Prenez le temps de lire le combat des noirs aux États-Unis pour les droits civiques, prenez aussi le temps de lire le combat des noirs d’Afrique du Sud et des Indiens sous l’autorité morale de Ghandi, vous verrez plus claire et vous serez assurément du coté des Justes. Il faut savoir et surtout pouvoir tenir compte de l’autre.
      http://www.kabyle-fm.com/index.php/parole-decrivain/414-parole-decrivain-numero-5-invite-messaoud-nedjahi

  9. Merci pour la censure, et la reprsie de mes commentaires, deforme’s et mal articule’s au point de perdre leur substance. Vous etes responsables avec cela du retard et de la confusion de la jeunesses Kabyle. Ca devient une guerre d’usure similaire a celle que mene le pouvoir et les KDS contre le MAK. A chaque fois, vouss me neutralisez pendant des mois – Multiplez ca par centaines, voir milliers !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici