Cour d’Alger : Le procès en appel de Hocine Azem (URK) et ses co-accusés renvoyé à la prochaine session

0
975
Hocine-Azem
Hocine-Azem

ALGERIE (TAMURT) – Prévu initialement, ce dimanche 09 juillet, à la cour d’Alger, le procès en appel du militant et cadre de l’Union pour la République Kabyle (URK), Hocine Azem, ainsi que ses co-accusés, dont Abdennour Abdessalam et Bouaziz Ait Chebib, est reporté à la prochaine session, selon les avocats de la défense.

La chambre criminelle de deuxième instance près la cour d’Alger a décidé, ce dimanche matin, le renvoi à la prochaine session du procès en appel du militant politique Hocine Azem et ses co-accusés, dont le nombre dépasse la vingtaine. Parmi les accusés dans ce dossier, monté de toutes pièces par la police judiciaire algérienne dans le cadre de la répression anti-kabyle, figurent, entre autres, Abdennour Abdesselam (acquitté), Bouaziz Ait Chebib, Hamza Bououne, Zouaoui Razik, Lahlou Bechakh, Mouloud Mébarki, Mira Moknache, Chelbabi Nadir, etc.

Faussement accusés de terrorisme sur la base de l’article 87 bis, ces militants kabyles payent en vérité leur amour et attachement à la Kabylie. L’acharnement judiciaire contre eux s’inscrit dans le cadre de l’opération ‘’zéro kabyle’’, qui vise également l’anéantissement de tous les mouvements politiques contestataires en Kabylie, notamment ceux qui prônent un projet ou un destin pour le peuple kabyle en dehors de l’Algérie.

Lyes B.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici