Cour de Ruisseau : L’affaire des militants kabyles Mustapha Akkouche et Arezki Hidja renvoyée au 11 septembre

1
1421
Mustapha Akkouche et Arezki Hidja
Mustapha Akkouche et Arezki Hidja

ALGE (TAMURT) – Prévue pour ce dimanche 28 août à la cour de Ruisseau (Alger), l’affaire des militants indépendantistes kabyles Mustapha Akouche et Arezki Hidja a été renvoyée au 11 septembre prochain, a indiqué leur avocat Me Ouali Sofiane.

La cour de Ruisseau (Alger) a décidé de renvoyer l’affaire des deux militants kabyles Mustapha Akkouche et Arezki Hidja au 11 septembre. Originaires du département de Vgayet, en Kabylie, ces deux braves militants ont été arrêtés le 31 octobre 2021 à Ain Temouchent, dans l’Ouest algérien. Quelques jours après, soit le 04 novembre, ils ont été placés sous mandat de dépôt par le juge d’instruction du tribunal de la même ville. Au mois de mars 2022, ils ont été transférés à la prison de Koléa (Tipaza).

Poursuivis notamment pour « appartenance à une organisation terroriste » sur la base de l’article 87 bis, Mustapha Akkouche et Arezki Hidja ont été condamnés en première instance par le tribunal de Sidi M’hamed (Alger) à une peine de 3 ans de prison ferme assortie d’une amende de 300 000 DA. Pourtant, ces deux militants kabyles n’ont commis aucun acte terroriste ou répréhensible. Leur seul tort est d’aimer leur pays, la Kabylie. Ils militent pacifiquement pour le droit à l’autodétermination du peuple kabyle. Un droit reconnu et garanti par la charte des Nations Unies, laquelle charte a été même ratifiée par l’Algérie.

À noter que Mustapha Akkouche avait déjà été condamné à 3 ans de prison ferme par défaut par le tribunal d’Aqvu, le 26 octobre 2021, dans le procès de la quinzaine de militants kabyles arrêtés à Aqvu, le 22 mai 2021. Ils étaient poursuivis pour avoir pris part à un hommage rendu au militant de la cause amazighe Masin U Harun à l’occasion du 25eme anniversaire de sa disparition.

Arezki Massi

1 COMMENTAIRE

  1. Azul, nek daqvayli ur ligh d’izixer nigh d’arav, ni di neslem , ni arabe ni musulman, je suis kabyle tout court. L’Algérie située en Afrique du Nord nie son passé glorieux remontant à l’origine du monde et les divers peuples qui ont foulé cette terre. Aujourd’hui une autre espèce de mutants arabo izanique règne sur ce territoire, domine par la force et la violence les populations par l’exclusion, l’assassinat, la manipulation et la propagande. 60 années de politique merdique ont conduit ce putain de pays dans la régression totale dans tous les domaines, éducatif, culturel et social, L’Algérie est classée parmi les bons derniers dku niveau de vie des autres populations du monde, y’a qu’à voir combien de personnes veulent quitter ce beau pays gouverné par des truands, une mafia milataro arabo musulmano. Akwith a leqvayel, ughalet ar lassel nwen, xunwi di mazighen des hommes libres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici