Édition : « Les mille et une nuits » en kabyle

4
492
Les mille et une nuits

CULTURE (Tamurt) – Au moment où les ennemis de l’amazighité font tout pour faire admettre l’inadmissible, c’est-à-dire la transcription de tamazight en caractères arabes, les vrais militants de cette langue et culture millénaires sont sur une toute autre sphère, celle du travail et de la production littéraire.

C’est ainsi que la bibliographie amazighe vient de s’enrichir, cette semaine, par un tout nouveau livre qui sera sans doute un véritable succès en librairies car il s’agit d’une véritable première. En effet, il s’agit de la version amazighe du chef-d’œuvre universel et éternel, à savoir les contes des « Mille et une nuits ». Un travail de longue haleine et de titan a été mené depuis des années par le traducteur Rachid Khaber qui réside et travaille dans la wilaya de Tuβirets avant de parvenir à achever cette version en langue kabyle des « Mille et une nuits ».

Pour l’instant, il s’agit juste du premier tome car, comme tout le monde le sait, l’intégralité des « Mille et une nuits » est un véritable pavé et il faudrait encore beaucoup de temps pour parvenir à traduire le tout, surtout quand on sait que l’auteur tient absolument à ne pas réaliser un travail bâclé. Cette traduction des « Mille et une nuits », en langue kabyle, vient s’ajouter à bien d’autres à l’instar de « Nedjma » de Kateb Yacine, disponible désormais en tamazight mais aussi du « Vieil homme et la mer » de Ernest Hemingway, « Misères de la Kabylie » d’Albert Camus, « Alice au pays des Merveilles » de Carroll Lewis, « Jours de Kabylie » et « Le fils du pauvre » de Mouloud Feraoun et la liste est encore longue. Et le tout en caractères latins. Entre temps, les chiens aboient.

Lyès Medrati

4 Commentaires

    • Algerien fier (on se demande de quoi !) le Kabyle n’a rien à redire contre les vrais arabes ou leur littérature, seulement contre les faux jetons et les khorrotos renégats qui veulent nous imposer une culture étrangère par l’intermédiaire de lèche bottes de votre genre , gratuits et corvéables à merci , en bref des ABS (arabes de service) !
      Encore un détail pour enfoncer le clou dans la poutre qui te sert de poussière dans l’oeil , les 1001 nuits sont un ouvrage écrit en perse puis traduit en arabe , donc tu fais erreur sur toute la ligne ! Retourne donc à l’école ânegerienne , elle t’apprendra bien d’autres âneries encore !

  1. Loumis, L’INSULTE EST L’ARME DU FAIBLE
    Au fait les milles et une nuit sont bien un conte arabe d’origine indienne certe mais arabe comme les chiffres que vous utilisez
    Montagnard

    • Algerien sans fierte tu confonds insulte et vérité blessante .Les arabes n’ont jamais rien inventé seulement volé .Aux internautes de juger .Dans wikipedia je cite » Les Mille et Une Nuits (persan :Hezār o yek šab , arabe : Kitāb ʾAlf Laylah wa-Laylah, Le Livre de Mille Et Une Nuits) est un recueil anonyme de contes populaires d’origine Persane et Indienne écrit en langue arabe » .Vous etes incapables de par votre ideologie arabiste de créer quoi que ce soit. Il suffit de voir l’état de déliquescence des pays sous votre joug pour le comprendre.La seule spécialité des bédouins arabistes cf Syrie ,Irak etc…ce sont les décapitations, Viols ,razzias etc.. pour cela il est vrai que vous etes imbattables sauf résistance des locaux comme les Kurdes que Dieu les protège. Alors va colporter tes mensonges ailleurs que chez les Kabyles qui vous connaissent mieux que vous memes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici