Il a suggéré la mise en place de gouvernorats : Mohand Amkrane Cherifi prône t-il l’autonomie ?

11
516
Mohand Amkrane Cherifi
Mohand Amkrane Cherifi

KABYLIE (Tamurt) – L’autonomie de la Kabylie, seule voie à même d’aller vers son développement et son épanouissent, fait l’unanimité des experts en économie, y compris ceux qui militent pour d’autres formations politiques. Mohand Amkrane Cherifi, coordinateur de l’Alliance mondiale des villes contre la pauvreté dans le cadre du programme des Nations unies pour le développement (PNUD), président de l’Association des fonctionnaires internationaux algériens depuis 20 ans, et aussi militant du FFS ne rate aucune occasion pour plaider la décentralisation des décisions comme mode de gestion efficace, pas seulement dans le domaine économique, mais aussi politique.

Hier matin, lors du meeting du FFS, tenu au théâtre régional de Tizi-Ouzou, il est revenu longuement dans son intervention sur l’impérative de gestion des collectivités locales et des régions. « Dans de grands pays comme l’Algérie, en plus des collectivités locales qui doivent être dotées d’une indépendance de la gestion, il est conseillé de créer des gouvernorats pour mieux gérer avec fluidité et célérité les affaires de chaque région. C’est la seule possibilité d’assurer un développement durable dans tous les domaines, qu’il soit culturel, économique, social ou autre », dira l’intervenant.

Il dira que seuls les pays qui ont adopté ce mode de gestion ont réussi en un temps relativement très court à amorcer un début de processus de développement sur tous les plans. « Même pour lutter contre la corruption et le détournement de biens financiers ou matériels du peuple, seule la décentralisation pourra l’assurer », ajoutera l’orateur.

Le principe de la subsidiarité a été aussi longuement évoqué par Mohand Amkrane Chérifi dans la prise de décision. « Il ne faut pas attendre l’aval des hautes autorités du pays pour prendre des décisions au niveau local, surtout quand on est en face de situations urgentes. C’est une perte de temps, en plus, celui qui est responsable à Alger ne peut pas savoir qu’elle est la meilleure décision à prendre au niveau local », soulignera t-il encore. « On ne peut pas gérer de la même façon toutes les région de pays, surtout dans un pays aussi vaste que le notre. Les mentalités, le reliefs se diffèrent dans une région à une autre », ajoutera l’expert en économie qui a passé plus de 20 ans au service de l’ONU. Ce dernier a tenu à mettre fin à des informations qui font état de la dégradation de la santé du président du FFS. Il a rassuré qu’Aït Ahmed est en bonne santé et que c’est lui qui gère son parti. « Aït Ahmed est au courant de tout ce qui se passe et avec détails », dira-t-il.

Izem Irath

11 Commentaires

  1. azul

    ce cherifi est un grand demagogue.je ne crois a rien de ce qu’il raconte. la decentralisation, regionalisation n’ont aucune signification pour la kabylie ,le peuple kabyle et la nation kabyle.

    Le peuple kabyle a besoin d’un Etat libre democratique et laique.nous n »avons pas besoins d’un gouvernerat ou d’un pouvoir regional sans pouvoir politique.

    Le peuple kabyle veut son autodetermination pour vivre dignement et libre. ce n’est pas aujourdhui que nous allons enclencher la marche arriere pour satisfaire les caprices de si houhou et de sadi et ouyahia.

    ces courants politique de kabylie avaient fait un retard pour la kabylie et ils reviennent pour nous endormir encore et nous mettre dans un retard parce qu’ils commencent a savoir que le peuple kabyle est entrain de prendre son destin en main.

    vive la kabylie ,le peuple kabyle et la nation kabyle. la kabylie a besoin en urgence d’un gouvernement issu des urnes et non d’un gouvernerat ; en attendant nous appuierons sur le GPK jusqu’au recouvrement de notre liberté et dignité.

  2. Azul

    Quand j’entend le FFS ou le RCD parler de fédéralisme ou de régionalisation, j’ai l’impression que ces deux partis se croient en face d’un pouvoir où il est possicle d’avoir un échange d’idées où la proposition la plus pertinente ou la plus populaire l’emporterait. Les gens du pouvoir savent que la démocratie c’est rapprocher le pouvoir de décision du citoyen et, dans ce cas de figure, le renforcement des pouvoirs locaux ou l’autonomie est l’unique forme inventée jusqu’à aujourd’hui. Il ne sont pas bếtes, j’en suis convaincu.

    Le problème n’est donc pas dans la manière de les sensibiliser sur le bien fondé de la décentralisation et la démocratisation.

  3. -Le FFSet le RCD ont inscrit la régionalisation dans leur programmes politiques et ils en parle à l’occasion des éléctions uniquement pour attirer les kabyles pour les mettre au service d’une algérie qui a programmée notre disparition moyennant bien sur des ristournes et avantages particulier et interets de clan et de famille.

    {{ouyahya, khalida , ould ali lhadi, ben yunes….comme kabyles de service déclarés et qui s’assument sont plus honetes et pluus corageux que ces kabyle de service de l’opposition ces derniers sont fourbes incidieux et ils nous trompent.}}

    wid tekkaten tabrust deg was udem-allen fiten wid tt-yekkaten deg tallast d yiḍ s twaffra!!!!.

  4. Je cite:  » { {{…en plus des collectivités locales qui doivent être dotées d’une indépendance de la gestion, il est conseillé de créer des gouvernorats pour mieux gérer avec fluidité et célérité les affaires de chaque région…}} } »

    Et bien dites donc monsieur – Il vous aura fallu des decennies pour comprendre ce que des dizaines d’entre nousn’avons cesse’ de rabacher sur la toile . . . C’est vraiment definir{{ l’INEFICACITE’}}

    Mais pas si vite … vous allez plus vite que vos jambes, et je vous vois deja parterre !

    Ainsi donc, pour ce monsieur, le but est de {{faciliter la tache du regime dans la gestion des brebis qu’est que sont les peuples d’algerie}} – Hors pour nous, a si fessfess, il s’agit d’un principe – celui de {{gerer Alger}} et de la nettoyer de tous les fossoyeurs et les super tubes digestifs, craves vides qu’ils nous envoient comme vazirs . . .

    En terme plus simples et clairs: Pour nous il s’agit de{{ SOUVERENETE’}} – Les Individus en ont une, et ils en transfer {{une responsabilite’ et non pas une autorite’}} a des bidules pour les occuper, les rendre utiles (ceux qui peuvent l’etre) afin de donner un sens a leurs vies.

    C’est tout de meme triste que 50 ans apres le depart des francheeses et des centaines d’annee’s apres l’ECHEC et la FIN de napoleon, des decennies apres gamal nasser, vousn’avez rien d’autre a dire aux Kabyles que des vieilles saloperies, car ce jacobinismen’est rien rien d’autre que ca – ennonce’ par le congre de Soummam –

    La question n’est pas d’aller vite, mais de savoir ou on va . . . Votre pseudo-discours de decentralisation n’est autre qu’un effort, foutre du batton dans les roues du MAK – Je vous conseil plutot de poser les fesses dans un coin et d’ecouter un MAK iste quelconque elaborer… Vous ressemblez a un coq sur un tas de fumier . . . un francais – probablement de longue date.

  5. Les postes occupés par ce cherrifi ne m’impressionnent pas et ses propos sur la décentralisation sont à la portée du tout citoyen kabyle ordinaire. Ce qui compte est la réalité sur le terrain qui parle d’elle même. La question fondamentale que doit être poser par chaque kabyle est : to be or not to be. Exister ou pas. C’est oui comment ?
    Ces gens là du ffs et rcd et autres kabyles relais du pouvoir mafieux viennent nous discourir à l’approche de chaque simulacres électorales.
    À ces égarés de l’histoire, nous leurs disons que les kabyles ne sont plus dupes à vos jeux d’ego, lâches et opportuniste

  6. Azul IMAZIGHEN,
    Beurkkkkkkkkkkkk désolé des que je vois ce bout de torcher vert/blanc laissé par le colon français je vomis.
    BLA, bla, bla, bla on s’en fout même un sourd/aveugle ne vous croit pas.
    Vivement la création de notre ÉTAT Amazigh de Kabylie Libre, Laïc.
    Voir la catalogne après une période d’autonomie il sont devenu la région la plus riche du pays, aujourd’hui ils veulent être INDÉPENDANT.
    Pourquoi car ils ne veulent pas se trainer le boulet de l’Espagne qui commence a faire comme le titanic.
    Après on nous bassine que l’autonomie de la Kabylie, va nous plonger dans la misère, mais nous sommes déjà dans la misère araboislamisterroriste.
    BRAVO, BRAVO pas comme les Aghyoul de kds..

    Restons Libre, restons Amazigh.

  7. Un peu plus de courage politique, M. Chérifi.

    Dites à ALger ce que vous préconisez à l’international, chiche !

    Mais il est évident que si le zaïm Lhusin (que vous prétendez encore gestionnaire principal du FFS) n’est pas de votre avis puisqu’il a déclaré qu’il n’existe pas de peuple berbère en Algérie.

    Et on comprend alors vos circonvolutions fédéralistes déclamées à Tizi Ouzou et jamais assumées à Alger ne sont que des tribulations de circonstance.

    Et tout le monde sait qu’avec le FFS, jamais la Kabylie ne parviendra à décider souverainement de son destin.

  8. Laskri, un petit bonhomme sans envergure, sans charisme, sans conviction qui récite sa leçon, sans toujours comprendre ce qu’il dit comme le lui a soufflé son maitre marabout de Lausanne . Bref, un petit secrétaire comme les aiment Da l’ho, qui anime le casting et qui nous sort un spécimen totalement déconnecté de la réalité tous les 5 ans aussi nuls et aussi niais les uns que les autres. Leur seul « qualité » : la haine du Kabyle, un discours alambiquée et où le seul programme c’est d’empêcher toute opposition en Kabylie la chasse gardée du marabout même si cette opposition a un discours et un proramme radicalement différent du FFS (parti nationalo-islamiste). Que le FLN, le PT, le FIS ou meme l’UMP se présentent en Kabylie, le FFS n’y verra aucun invonvénient. En revanche dés qu’un autre parti ou mouvement d’obédience kabyle se présentent (RCD ou MAK…) là immédiatement, ils sont concoctés par le « cabinet noir »… et Laski, Deddji, Tabou, dans quel cabinet da l’ho les a « chié »?

    Le problème c’est que même en sélectionner les plus « médiocres d’entre nous », ces petits secrétaires finissent tous par se révolter et finissent par avoir la grosse tête au point de s’opposer à leur créateur en trahissant celui qui les a fait.

    Je suis prêt à parier que tôt tard, Laskri finira comme Djeddi, ou Tabbou en crachant dans la soupe et en jetant ses dernières flèches empoisonnées contre le FFS et en passant dans le camps adversaire. Mais pourquoi s’étonner que quand on choisi un félon, il finisse par vous trahir??

  9. Nous croyons en notre avenir. Nous croyons au peuple Kabyle. Notre destin ne peux être tracer que par nous même. Les autres habitant de l algérie n oeuvre que dans l intéret arabo-baathiste le mal absolu des temps moderne. Nous n avons rien à partager avec eux. Encore moins notre survie en tant que peuple. Nous sommes des kabyles des hommes libres, nous devons honnoré notre héritage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici