Le 19 mars 1962, c’était Krim Belkacem

2
1510
Krim Belkacem
Krim Belkacem

KABYLIE (TAMURT) – Le pouvoir algérien veut célébrer cette année la signature des accords d »Evian de manière u peu particulière. Même en France, on parle de manifestations d’Algériens pro-régime ce 19 mars. Pour rappel, le 19 mars 1962, le Kabyle Krim Belkcam avait signé l’indépendance de l’Algérie, en dépit de l’intransigeance des Français.

Krim Belkacem, qui était le premier en Algérie à prendre le maquis, en 1947, a été assassiné sur ordre du criminel Houari Boumediene. Ce dernier, qui a pris les armes après avoir massacré 10 000 Algériens n’a jamais caché son opposition aux accords d’Evian. Il était le seul et l’OAS à l’époque à s’opposer aux accords d’Évian. Pourtant, ce Boumediene n’a joué aucun rôle durant la guerre de libération. Il n’était même pas présent sur le sol algérien durant toute la guerre. Il était au Caire pour ses études à l’université El Azhar. Les Boumediennistes dont Tebboune, aujourd’hui au pouvoir, veulent célébrer les accords d’Evian signés par l’ennemi juré de Boumediene. Hier, ils étaient contre ces accords, aujourd’hui, ils les célèbrent…

Les anti-kabyles au pouvoir se butent à l’Histoire. Sa falsification ne suffit plus pour redorer leur blason. La guerre d’Algérie a été faite par les Kabyles et sa fin a été signée par des Kabyles. La France ne pouvait pas signer des accords avec des gens qui ne l’avaient pas faite. Ce qui est logique. Par contre, la France avait bien offert des chars au clan de Oujda pour renverser le GPRA.

Idir Yatafen

2 Commentaires

  1. Pour ceux qui savent lire entre les lignes, il suffit de comprendre l’humus sémantique de la déclaration de Mehri, l’ex secrétaire du Baath FLN qui est la suivante:
     » c’est De Gaulle qui nous a imposé l’arabisation ».
    Qui vous ordonnerait un choix culturel et civilisationnel sinon le donneur d’ordres ?
    En effet, l’Algérie arabe est fonctionnelle au projet Napoléonien de la stratégie de son empire islamique, qu’il voulait utiliser contre la puissance concurrente de l’époque, celle anglaise.
    Alors que n’importe quel peuple serait fier de la profondeur de son histoire, l’Algeristan actuelle repose sur la négation des valeurs endogènes. Le ra peur de son

  2. AZUL;

    Certes, Krim Belkacem a été assassiné par Boumediène, mais avec la complicité d’un Kabyle : le neveu d’un autre Kabyle, lui-même assassiné par Boussouf avec la « bénédiction » de Krim, entre autres.

    Aqvayli ar d-ivan
    A t-inegh Uqvayli

    En résumé : C’est l’éternelle histoire de la hache et de l’arbre…

    Ar tufat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici