Le FFS multiplie les rencontres avec Tebboune

0
1328
Le neo FFS entre les mains du pouvoir algérien
Le neo FFS entre les mains du pouvoir algérien

ALGÉRIE (TAMURT) – Après un meeting organisé par le FFS le 18 mai passé à Tizi Ouzou en guise de campagne présidentielle, les responsables du parti de Hocine Ait Ahmed ne se sont pas gênés de se montrer au palais présidentiel avec Tebboune, ce mardi après-midi.

Le premier secrétaire du parti ainsi que d’autres responsables ont pris part à une rencontre du chef d’Etat algérien avec les partis politiques, à l’occasion des consultations qui n’en finissent jamais. Ce n’est pas la première fois que le FFS se précipite pour voir Tebboune. Ce parti kabyle jadis farouche opposant au régime algérien ne rate aucune occasion pour proposer ses services aux décideurs. Sans aucune gêne, le neo- FFS se montre avec fierté avec un chef d’Etat dictateur et très raciste envers les Kabyles. C’est sous la responsabilité de ce Tebboune que des centaines de Kabyles ont été brûlés en 2021, en Kabylie.

De tous les présidents algériens, Tebboune, juste après sont installation, a battu le record du nombre de Kabyles jetés en prison pour délit d’opinion ou souvent par racisme. Heureux Hocine Ait Ahmed qui n’a rien vu. Les militants du FFS sont désemparés de voir les responsables de leur cher parti se pavaner à El Mouradia avec les décideurs. Ils ne savent plus quoi faire ni à quel saint se vouer. Par contre, le RCD a complètement pris ses distances avec le régime, surtout depuis l’élection de Athmane Mazouz comme président du parti.

Idir Yatafen

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici