Le lycée « Sahoui Aldjia » veut dispenser les élèves des cours de tamazight

9
758

KABYLIE (Tamurt) – Cette tentative n’a pas trouvé l’écho souhaité par le proviseur, puisqu’une élève lui a répondu simplement et clairement qu’il n’est pas question pour elle de renoncer à l’apprentissage de sa langue maternelle.

La tentative de dispenser les élèves des cours de tamazight n’est pas la seule, puisque le responsable en question tente de supprimer cette matière et son coefficient, même dans le logiciel des relevés de notes. Par ailleurs, les élèves qui se présentaient à l’examen en question n’ont pas donné d’importance à la proposition haineuse de leur directeur. Ils ont poursuivi leur examen le plus normalement du monde.

Contacté par nos soins, un responsable local du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie (MAK) au niveau d’Iazzuggen n’a pas manqué de qualifier cette tentative de supprimer tamazight des programmes d’acte infâme de la part du proviseur qui veut empêcher les élèves d’avoir accès à leur langue maternelle. Il a réaffirmé que le MAK soutient les revendications légitimes allant dans le sens de l’enracinement de la langue amazighe dans le système éducatif tout en rappelant que l’unique solution pour soustraire notre langue à ces pratiques est l’avènement d’un État kabyle, seul garant de la promotion de la langue maternelle du peuple Kabyle.

Rappelons que ces tentatives interviennent 24 h après la marche populaire organisée au niveau de Tuβirett, une marche durant laquelle les organisateurs réclamaient la levée du statut facultatif de la langue amazighe, ainsi que la généralisation de son apprentissage.

Aziz Ait-Amirouche

9 Commentaires

  1. better ! le mieux que cette école se converti en Zaouia ! puisque la plus grande Zaouia de la kabylie se trouve sur Azugen ! ils veulent adh Zzgen i tmazight ! ils veulent tous devenir dhidarwichen ! actuellement de prendre une Jalousie ( au lieu d´etre jaloux de son frère ) On apprend même sur la scène internationale et europeenne la langue des Gitans ou Roms deviendra une langue offiicielle quelque part en Europe que les kabyles resteronts les derniers  » bradeur de son soi même  » ,les kabyles issue de la dérive anti-soi même ou un gêne importer d´ailleurs sous la protection de la kabyleité ,un jour ils vont prendre la langue gitane pour des fins immigratoire et carte résidance ……………ect ( le rêve dépassé et une penser illusoire , la jiaha sur la grande échelle ils bradent leurs économies aux envahisseurs ) qu´il viendra un jour pour les nouveau débarqués kabyle assoiffés sur la langue officielle de la communication des Caids
    et bachagistes macher dans leur langue pour se plaire aux yeux de l´envahisseur d´hier et d´aujourd´hui entourer par des suppositoires et des injections des virus de la haine pour soi même ! en plus j´ai lu un sujet manipulateur sur le sujet du haj musa et musa el haj apropos du CCF sur Tizi , vraiment si vous défendez pour sa cause ? vraiment c le gène traitrice dans le sang ! donc s´ils veulent un consulat de france CCF comme l´ont fait sur Alger , Constantine , Oran , meme la majorité d´immigration en France issue de la kabyle donc la France ne favorise pas ni la décentralisation de ces corps diplomates en kabylie ! elle favorise les armes lourde et l´isolement de la kabylie de sa revendication , un sponsoriste et donneur de leson et les plans démons à son succésseurs .

  2. Mauvais journalisme! dans un article sur Siwel (voir ci dessous) , on nous dit que c’est le Proviseur qui a fait cette demande, ici on nous dit que c’est un Broufesour ??? Donner le nom de la personne et on sauras de qui on parle

    ————————————————————————————–
    Eradication linguistique: Tamazight, la langue dite nationale, dans le collimateur des agents de l’Etat
    11/12/2012 – 14:17

    IΣEZZUGEN (SIWEL) — Le proviseur d’un Lycée à Iεezzugen (Azazga) se fait le serviteur zélé du régime d’Alger et tente d’entrainer les élèves à l’abandon de l’apprentissage du Tamazight. Il fait irruption en plein examen de tamazight et propose aux élèves d’être dispensé de la langue, une langue dont le caractère dit national ne l’a pas dispensée du caractère facultatif, contrairement à l’arabe. Le proviseur propose de renoncer à la langue en plein examen par cet argument « celui qui pense ne pas avoir la moyenne dans cette matière [Tamazight] peut quitter l’examen et il sera dispensé de la matière »
    !

  3. la question qui se pose: comment peut on créer un état Kabyle avec ces koukou de kabyles ???
    qui peut me répondre? le jour ou cette question trouve la réponse je suis sur que nous parviendrons.

  4. innayas Dda ferhat: uyin lakul iryuyin meskud ur redeyin dyes itmazirt amkan, nbed eftergin dnutni egetergigin temnechur (8 mois) ur nyin armi TMAA egekan win ur yezgin yerza asirem ideneskaray yugad adyefti stmazirt ara snesraray kecci ayizli ideneskaray…..
    TANMIRT TAMEQRANT i mass FERHAT M’henni notre école, notre Président notre guide. je ne trouve pas les mots pour honoré ce grand monument KABYLE. que dieu vous protège pour nous.

  5. une télle information aurait fait mobilisée toute la population de n’importe quelle bourgade dans le monde sauf en kabylie,ou on se contente de dénoncer a demi mot une telle atteinte a l’honneur de toute une région,de tout un peuple.mais,sommes nous vraiment UN?

  6. Azul akk-it !

    Illa deg iseggasen nni n 70 yiwen umeghnas qqaren as : Mmi-s n Sliman. Iqqar-d deg awal-is i lawan nnin: « win ara yemmten yella , win ara yenghen ulac ». Ihi axabit agi ig ttnaghne tulatit tamazight, amek yettidir garawen yernu ikechtem s axami-is fihel ma yugad af terwiht-is ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici