Le Wali de Tizi Wezzu parle enfin de l’extraction illégale du sable

3
380

TIZI WEZZU (Tamurt) – Le premier représentant du régime d’Alger à Tizi Wezu, le nouveau wali, a évoqué aujourd’hui, lors de conseil de wilaya, l’affaire du trafic et de l’extraction illégale du sable d’Assif N’ Sébaou.

Un trafic à grande échelle dont sont impliqués directement les services de la gendarmerie. Le wali, comme ces prédécesseurs, a promis de sévir et de sanctionner toute personne qui sera impliquée dans ce trafic. Pour étayer ses dires, le wali a affirmé même que des instructions sont d’ores et déjà données aux services de sécurités d’agir.

De telles promesses ont été faites plusieurs fois par le passé par d’autres walis, mais aucun d’eux n’a encore exécuté ses engagements. Au contre, le trafic de sable s’est accentué et d’autres sablières exploitées par de grandes mafias du sable tel que Moh El Qom ont poussé comme des champignons à Assif N’ Sébaou. Et même si vraiment ce wali veut mettre fin à ce trafic, pourquoi alors le pouvoir algérien a attendu plus de 20 ans pour réagir ?

Il est utile de rappeler que le trafic de sable est toujours était géré par les gendarmes à qui les trafiquants versent des sommes faramineuses, mais aussi aux groupes terroristes armés qui récoltent une bonne partie d’argent de ce trafic. Le pouvoir algérien a toujours fermé ses yeux.

Nadia Iflis pour Tamurt

3 Commentaires

  1. Parler sans acter n’a pas de sens.Que font les kabyles ? pleurnicher ne suffit pas.
    Les élus FFS ,RCD les toutous du pouvoir sont vendus mais la société peut leur substituer. Elle doit s’impliquer pour faire pression.

  2. « les autorités ont programmé ce désastre écologique depuis longtemps avec la complicité des gendarmes qui rackettent les camionneurs et les sablières , ces gendarmes et ces autorités ont fait des fortunes colossales en Kabylie au vu et au su de tout le monde .personne n’a osé levé le petit doigt pour arrêter ce massacre a grande échelle . Des ponts se sont effondrés a cause de l’extraction de sable: le pont de Bougie , le pont de Mirabeau , le pont de Tamda , des routes nationales emportées par les éboulements dû l’accélération des eaux dans l’oued sans lit de sable . des puits d’eau asséchés , plus de 100 puits taris a cause de l’exploitation de sable , sans compter les maladies a transmission hydrique par manque de filtration naturelle .Voila le travail de sid el wali et ses wizirs a tizi ouzou , direction de l’hydraulique , environnement , maires et toute la racaille qui s’y rattache .

  3. en algerie dans tout les doménes et toute les branches qui conçerne l’etat commencons par le sable c a dir du plus bas niveau jusqu a la presidence de la republique si sa existe deja la republique ya du vole ya du trafic ya des detourenement des manipulations de la coruption etc.. en tout les cas on est habituer a cette vie on attend rien de se pouvoire mafieux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici