Législatives et fraude : Les contradictions flagrantes du RCD

9
470
Mohcine Belabbes

ALGERIE (Tamurt) – La dernière sortie médiatique de  Mohcene Bellabas, le Président du RCD (Rassemblement pour la culture et la démocratie), désigné par Said Sadi, est truffée de contradictions flagrantes. Le Président du RCD, pour justifier la décision prise par sa formation politique de prendre part aux prochaines élections législatives algériennes, n’a pas pu éviter de se confondre en contradictions.

Il défend ainsi l’indéfendable mais ne dit point qui a l’habitude d’ordonner au parti les attitudes à prendre quand vis à vis  des élections. Si auparavant, c’était le général Tewfik qui dictait au RCD la position à arrêter face aux élections, cette fois-ci, le parrain du parti reste inconnu. Dans l’entretien en question, Mohcene Bellabas reconnait que les prochaines législatives, à l’instar d’ailleurs de celles qui ont précédé seront entachées de fraude. En même temps, et en dépit de ce qui semble être une certitude aux yeux du chef actuel du RCD, le parti participera activement à ce vote. L’un des journalistes n’a pas manqué de relever la contradiction évidente. Et Mohcene Bellabas a alors mis en avant des subterfuges qui ne peuvent convaincre personne et qui ne tiennent pas la route.

Car qui peut être convaincu que des élections seront truquées d’avance et d’y prendre part si, en contrepartie des négociations n’avaient pas eu lieu et des dividendes ont été arrachées ? C’est un peu comme jouer à une finale de coupe du monde en sachant préalablement que l’arbitre a été soudoyé par l’équipe adverse et que cette dernière remporterait le match quoi qu’il en soit. Mais, en regardant dans le rétroviseur de l’histoire récente, on constate qu’au RCD, les contradictions sont une constante. Tout le monde se souvient de la campagne pour le boycott de « la dernière fraude du siècle » en 1999 menée par le RCD. A peine Bouteflika intronisé, le RCD a accouru pour le soutenir et mettre à son service trois ministres et un journal, Hamid Lounaouci, Khalida Toumi et Amara Benyounes et Liberté. Puis, moins de deux ans plus tard, le RCD retourne de nouveau la veste et s’en prend à Bouteflika. Un exemple parmi une infinité d’autres.

Lyès Medrati  pour Tamurt    

9 Commentaires

  1. Qui a crié sur une estrade comme un coq sur du fumier : bouteflika c’est mon ami ? c’est Saadi.
    Qui a embrassé les islamistes égorgeurs d’enfants pseudo repentis à Alger ? c’est Saadi.
    Qui a arboré aux milieux d’un parterre d’islamistes dans la salle Harcha une écharpe « nous sommes tous Gaza » par provocation pendant que des terroristes tuaient des innocents à Paris ? c’est Mouhssine.
    Qui a traité sur une chaine de TV d’extrémistes les militants pacifiques du MAK ? c’est Mouhssine.

    Le rcd participe en oubliant que le pouvoir algérien, afin de déféquer sur les principes du rcd, a même organisé ces élections le jour de la commémoration du 20 avril, la date le plus emblématique de tous les Kabyles sans distinction d’orientation politiques, philosophiques ou religieuses. Le rcd est devenu « Bni nââm ». Nul besoin de confronter les raisons qui l’ont poussé à boycotter dans le passé les élections avec la situation actuelle. Il n’ y a aucune cohérence sinon l’aplaventrisme dans lequel il enfonce ses militants pour quelques strapontins de plus.

  2. Les positions du RCD n’ont pas changé,
    L’ésprit révolutionnaire arabo baatiste est remplacé par l’esprit zaouia..

    L’eurpope chrétienne s »est libérée de sa zaouia pour adopter le dicta de la pensée humaine. vatican II 1905
    On travéstit l’islam en zaouia pour suivre le chemain de l’Europe et faire un Vatican II islamique.

    Entre temps le monde évolue, les églises ferment parce que les gens ne supportent plus le mensonge,
    Dieu merci, l’islam etait Arabe et ne l’est plus depuis mille ans.
    Merci

  3. J’ai déjà voté RCD dans le passé, mais je le regrette amèrement. C’est un parti de traîtres. C’est le RCD qui a mis au ko la Kabylie avec ses agents de la s.m (Saad Saadi, Oul Ali Hadi, Khalida, Ben Youès et autres) et qui profitent des avantages parlementaires au détriment de la cause identitaire. Mes pensées vont vers Matoub qui a cru lui aussi à ces dinosaures.

  4. j’invite tous les kabyles dignes de jeter ce pseudo parti crée par le sinistre Larbi Belkhir comme on jette une chaussette trouée.leur souci numéro 01 c’est de remplir leur poches au détriment de leur dignité parce que ils n’ont ‘en pas ,c’est un ramassis de prédateurs qui sont capables de vendre même leur femmes pour des strapontins.

  5. les masques sont tombe Messieurs du RCD .j appel tous les frères qui ont été trahit par des politiciens manipulateurs a rejoindre le MAK .il viendra le jours ou on va leur faire s avoir qu on a été sincère et qu ils ont joue de notre sincérité .
    VIVE LA KABYLIE LIBRE ET INDÉPENDANTE

  6. Il vont participer parce qu’il y a des salaires colossaux et affaires très juteuses. Y a-t-il un jour où ils réussi à faire passer un loi ou rejeter une loi?

  7. Le rcd et le ffs ont abdiqué face à l’ennemi, le combat continue avec le MAK. La Kabylie éternelle gagnera grâce à ses hommes de valeur.

  8. Veuillez insérer cette contribution dans votre site.
    le titre : RCD : l’aile politique du DSS, s’attaque au MAK
    Un ex député a été dépêché par le pouvoir d’Alger à paris pour contrecarrer toute activité du MAK en France et essayer de contenir l’adhésion massive de la diaspora kabyle au MAK. le régime sait pertinemment qu’il ne pourra jamais réaliser ce travail alors il l’a confié au RCD pour tromper la diaspora et les convaincre que la régionalisation est la meilleure solution pour la Kabylie .
    A l’exception des ses quelques vrais militants qui sont utilisés comme escarbot par l’appareil lui même en décomposition , ce parti espère recevoir quelques sièges de plus.Cet ex député nous rappelle de la mission accomplie en Europe par l’ex président dans les années 90 pour soigner l’image des militaires faisant croire qu’ils avaient sauvé la république par un coup d’état . le bonus reçu en contre parti est connu aujourd’hui qui se chiffre à des milliards.les responsables de ce parti se comportent comme kabyles en France et comme vrai algériens en Algérie d’ailleurs ce même parti a dépêché cet ex député à Quater pour le représenter au sommet tenu sous le thème de : coexistence entre islamisme à démocratie .toute cette agitation sous ordres du DSS ex DRS vise à parasiter et à étouffer le MAK pour servir leurs maitres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici