Rabah Aissat a légué le combat de la propreté en Kabylie

0
489
village propre

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Le regretté Ravah Aissat, ancien président de l’APW de Tizi-Ouzou, assassiné en 2005, a laissé derrière lui un combat noble pour toute la Kabylie. C’était lui qui avait initié le concours de la ville et du village le plus propre à Tizi-Ouzou.

Il avait dégagé une enveloppe budgétaire conséquente pour ce concours. Depuis, des centaines de villageois à travers toute le département de Tizi-Ouzou excellent dans le concours de la propreté de leurs villages. Ce qui a incité les gens à prendre conscience de la nécessité de la protection de l’environnement et de dame nature. Cette année, par exemple, c’est le mythique village Tifardud qui a décroché ce titre. L’année passée c’était Voumessaoud à Michelet et celle d’avant, Zuvgua, dans la même région, qui a , pour rappel, été élu comme le village le plus propre en Kabylie à trois reprises.

Ravah Aissat vient alors d’inscrire son nom dans le registre des personnalité kabyles qui ont défendu cette région. Dommage qu’au sein de sont parti, le FFS, aucune initiative similaire n’est prise. Les députés de ce parti, ainsi que les élus du RCD, ne se soucient que de leurs intérêts personnels et se livrent à des continuelles batailles claniques. En un mot, Ravah Aïssat, enfant prodige de Vouzguen, a légué le combat de la propreté pour la Kabylie. Il a inculqué une culture de civisme.

Ravah Amokrane 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici