Tebboune n’assume pas l’alliance de l’Algérie avec la Russie

4
2072

ALGER (TAMURT) – Dans une interview accordée à la télévision qatarie, Al Djazira, le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, est revenu sur plusieurs sujets relatifs à la politique extérieure algérienne. Tebboune, comme à son habitude, ne savait pas trop quoi dire.

Ses réponses étaient brèves et souvent ironiques. En plus de ses contradictions sur le sujet du Sahara occidental, Tebboune donnait l’impression de ne pas savoir ce qui se passe dans le département des affaires étrangères de son pays. A la question se l’alliance entre l’Algérie avec la Russie dans cette conjoncture de guerre entre ce pays et les États Unis, Tebboune était un peu secoué par la question. » Vous ne craignez pas de provoquer l’ire des États-Unis ? », lui demanda la journaliste d’Al Djazira.  » On ne cesse pas d’expliquer aux Américains que nous n’avons pas d’alliance avec la Russie. D’ailleurs, les USA sont le premier client du pétrole algérien », a essayé de justifier Tebboune, visiblement gênée par la question.

La journaliste a insisté et à voulu savoir si la visite de Tebboune en Russie est maintenue pour mai ?  » Oui, elle est maintenue « , répond timidement Tebboune qui a rapidement changé de sujet. Tebboune n’a pas assumé la politique étrangère des décideurs algeriens, à savoir les généraux, dans leurs alliance traditionnelle avec l’ex-URSS. Tebboune sait pertinemment que les Américains sont en colère contre lui, surtout qu’ils ont rejeté catégoriquement sa requête de classement du MAK comme organisation terroriste. Une gifle chaude qui a sonné les militaires d’Alger. Tebboune sait aussi que les Américains sont avec le Maroc dans l’épineux dossier de Sahara occidental.

Idir Yatafen

4 Commentaires

  1. Quand on veut critiquer le régime, faites le avec des éléments probants et pas avec cette volonté de faire feu de tout bois. Les Russes et les Américains font du commerce, même en ce moment les USA importent des intrants nucléaires de Russie, de même la Chine a toujours les bons du trésor américain et le Maroc achète du pétrole et gaz russe, outre à y vendre en Russie ses produits agricoles.

    Ne cherchez pas des alliances idéologiques qui n’existent nulle part. Le régime a toujours utilisé le non-alignement pour ses propres intérêts, il n’a jamais été ni de gauche, ni de droite.

    La vraie tare est que le régime croit que le peuple serait une masse de bouches à nourrir. Or, sans l’alignement entre identité, éthique et politique, le pays ne capitalisera rien ni en termes de productivité industrielle ni en croissance culturelle. C’est la différence entre un pays qui progresse et un autre qui navigue à vue : les plus grandes réussites pour le régime, c’est approvisionner les jeûneurs en produits alimentaires, organiser les voyages islamiques en Arabie…
    Il n’y a pas de projets économiques sans un projet sociétal. Uniformiser au rabais, en incitant l’islamisme étatique comme identité de rechange – c’est plus facile – on rend incommunicable les différents segments de la société.
    Placer le peuple dans cette contradiction, c’est aussi une garantie du système, non représentatif dans les urnes, paternaliste et au pouvoir malgré tout.

  2. Tebboune , tu parles, pfff un homme dEtat ça?
    naviguer à vue, des années durant, mais le mure n’est plus bien loin maintenant…

  3. Azul .Bonjour .Une journaliste de journaliste de talent et très pertinente ce n’est par hasard qu’elle est kabyle et que les Qataris l’ont choisie et préférée à de nombreuses confrères arabes .

  4. autberber@ Sérieux !!!…Une journaliste talentueuse et pertinente dans les Fakes Khamatou, Kabyle je ne sais pas, ce que tous le monde sait c’est qu’elle est le produit type du système, c’est juste qu’on ne sait pas à quel clan elle est affiliée même si on s’en doute.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici