Université de Khenchela : des étudiantes revendiquent la polygamie

9
2601
Université chaoui
Université chaoui

KENCHELA (TAMURT) – Le pays de la Reine amazighe Dihia est devenu le fief des Salafistes et des femmes voilées. A l’université Abbes Laghrour, de la ville Chaouie, Khenchella, des étudiantes ne cessent pas d’activer en vue de radicaliser toutes les étudiantes. Elles sont nombreuses et activent sans relâche. Au lieu de défendre les droits de la femme et leur liberté, elles font l’inverse. Elles osent même revendiquer la polygamie.

Le comble, personne n’ose lever le petit doigt. Le militant indépendantiste Chaoui, Yella Houha, n’a pas caché sa colère devant ce qui se passe à l’université de Khenchela. « Elles n’ont rien d’universitaires. C’est connu, l’université algérienne est une garderie pour adolescentes… » , c’est aussi, « un lieu ouvert à toutes les manipulations ! », fulmine M. Houha. Ce dernier fait ne cache pas sa déception. « Ces soumises n’ont vraiment rien à voir avec le savoir universel, ni avec les femmes dignes de ce nom et surtout pas avec les femmes chaouis héritière de la Reine Kahina… », écrit le militant chaoui sur les réseaux sociaux. L’universitaire Yella Houha est allé jusqu’à qualifier ces étudiantes islamistes de « femelles soumises ». « Des soumises, prêtes à être des épouses numérotées 2e , 3e ou 4e, à moins que ces femelles n’appliquent pas la Charia ! », Peut-on lire sur sa déclaration.

Ce qui se passe dans les établissements scolaires et certaines universités chaouis, comme en Kabylie d’ailleurs, est très grave. Le pouvoir algérien dépense des milliards sans compter afin d’islamiser la société et d’effacer définitivement la langue et l’identité amazighe. Que faire ? Les dénonciations ne suffisent pas. Nos enfants sont soumis à des programmes intenses de fanatisation dès la première année scolaire jusqu’à la dernière année universitaire.

Idir Yatafen

9 Commentaires

  1. L’État arabe a besoin de pousser la société vers l’extrémisme religieux pour s’imposer comme « médiateur ».
    Quand on n’est pas légitimé par les urnes, l’absolut devient une nécessité. L’islamisme sert au régime pour contrer le manque de légitimation politique de rechange.
    La dictature ira à sa fin avec cet islamisme misérable, qui paradoxalement semble l’assurer.

  2. La photo est à l’image du pays qui sombre de plus en plus dans l’inconnu, une mutation porte malheur. Comment voulez vous avancer en marche arrière !
    A vrai dire et il faut le reconnaître que le phénomène est déjà irréversible, car le peuple ignorant voir arriéré et disposé a subit un lavage de cerveau en règle pour croire que rien ne pourrait se faire sans Allah et son prophète Mohamed à tel point qu’ils sont cités dans un conditionnement à la Pavlov pour tout et n’importe quoi avec des effets psychologique graves, comme par exemple :
    – bissm illlah dès l’entrée parfois suivi d’un hadith, d’emblé la solution à tous les problèmes sont dans le Coran
    – In chaallah, révèle un manque de responsabilité mélangée à de l’hypocrisie qui rappelons le est une maladie pour dire si Dieu le veut alors que souvent eux même ne veulent pas
    – yathab and allah, les gens croient plus à la justice divine qu’à une justice humaines basées sur des lois réfléchies et discutées d’où la soumission du peuple à toutes sorte de misères sans brancher, sans demander de compte à ses dirigeants jusqu’à accepter une mafia au pouvoir et combien ceux qui luttent contre ce système voudraient le remplacer par une autre dictature non militaire, civil mais islamique avec sa loi fondamentale la charia )
    – maktoub, le peuple s’accommode de toutes les misères sans volonté de changer quoi que soit puisque c’est le destin voulu par allah
    – allah ghalab pour excuser tout
    Etc…la liste comme paralysants de la société est malheureusement longue, ajoutée aux 5 prières par jour plus la journée du vendredi pour écouter un immam idiot dit savant car il sait bien réciter le coran surtout s’il vient du Caire ou de Djedda , les gens n’ont pas le temps de penser à autres choses mm pas aux poubelles jusqu’à être indifférents à la saleté ( le plus important c’est d’avoir  » le cul propre « , le reste ça peut être merde et moche partout ça ne dérange pas ), pendant ce temps là les peuples qui avancent pensent à d’autres planètes habitables.

  3. OULALA ON DIRAIT DES ARABES ET NON DES BERBERES ATTENTION CAR CE CANCER GAGNE AUSSI LA KABYLIE, IL FAUT QUE LA KABYLIE SE DETTACHE IMPéRATIVEMENT DE CETTE ALGéRIE NOUS N AVONS RIEN A VOIR NI A FAIRE AVEC EUX ATTENTION DANGER

  4. Affligeant…..
    Une colonisation culturelle et politique assumée sous prétexte de la religion.
    On dirait les chaouis n’ont pas leurs propres habits.
    Et pourtant nous avons nos propres foulards et nos robes plus que descente.
    C’est juste un peuple de complexées qui ont toujours besoin de tuteurs, un besoin fort d’être dominé par les autres pour se sentir en sécurité.
    Après la colonisation française on est passé à la colonisation par une culture venue de l’est mais cette fois accepté au non de la religion.
    A quand la libération pour devenir enfin nos mêmes avec nos propres habits et notre propre langue.
    Je crois il faut attendre très, très longtemps avec une telle mentalité.

  5. Ce n’est pas de leurs fautes mais ceux qui laissent faire.
    Elles sont manipulées à destin et sont sûres de bien faire. Elles sont entre les mains et l’école des monstres. Elles ne peuvent que devenir monstrueuses.

    Le problème….on se plaind à juste titre mais on continue de livrer nos enfants à la politique dévastatrice de tout ce qui fait des êtres libres.
    Le constat,toujours le constat ..que faire et à quand l’action?

  6. Je suis Kabyle, en Algérie comme en Europe, j’ai des problèmes avec les Arabes, les sous Arabes, les Chaouis, les Berbères, des Kabyles et les différents Musulmans.
    Alors j’ai décidé de zapper tous ces gens, jaloux, haineux, voleurs et racistes. Maintenant je me porte bien à tous les niveaux et je n’ai plus de problèmes, puisque mes amis sont tous des laïques qui ne croient à aucune religions.

  7. Il semblerait que vous soyez complétement acquis à l’occidentalisation et la dépravation des mœurs.
    Voua oubliez totalement que vos ancêtres kabyles étaient bien plus attachés à l’islam que ceux que vous dénoncez. S’ils vous voyez ils auraient honte de ce que vous êtes devenus.
    Rangez votre titre racoleur et laissez ces jeunes filles chaouies tranquilles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici