19 juin 1965, le deuxième coup d’Etat de Boumediene

4
1947
Ben Bella et Houari Bouédiène
Ben Bella et Houari Bouédiène

ALGÉRIE (TAMURT) – Le 16 juin 1965, l’armée kabyle, ou de la wilaya III historique, dirigée par le colonel Muhand Oumhadj et Hocine Ait Ahmed, avait signé un accord avec le régime d’Alger à sa tête Ahmed Benbella. Le FFS, qui a sacrifié plus de 480 martyrs entre 1963 et 1965 contre l’armée des frontières suite à coup d’État contre le GPRA, a été reconnu comme parti légal.

Tous les détenus politiques et maquisards du FFS devraient être libérés. Un accord, il faut le dire, en défaveur de la Kabylie. Les dirigeants du FFS qui ont mené les négociations, à leur tête Si El Hafid, ont privilégié l’arrêt de la diffusion du sang. Malgré l’avantage du régime d’Alger, à l’issue de ce conflit sanguinaire, Boumediene, un inconnu qui a été nommé colonel sans tirer la moindre cartouche toute sa vie, avait piqué une colère noire contre Boumediene suite aux accords du 16 juin 1965 entre le FFS et le pouvoir. Il était de question pour Boumediene de reconnaître légalement le parti kabyle le FFS et surtout pour le clan de Oujda pas question n’en plus de laisser un chef historique kabyle exercer la politique en Algérie.

C’est ainsi que Bouteflika, Boussouf et Boumediene ont organisé leur deuxième coup d’Etat, cette fois contre leur ami Ben bella, en espace de deux ans. C’était le 19 juin 1965 que Boumediene avait jeté en prison Ben bella. Heureusement que Hocine Ait Ahmed avait réussi à s’échapper de la prison et à regagner la Suisse et échapper à la peine du mort.

Le coup d’Etat de Boumediene a été précipité à cause de son accord avec le FFS, un parti kabyle pour lequel Boumediene voue une haine noire. 4 ans plus tard, Boumediene avait ordonné l’assassinat de Krim Belkacem en Allemagne, un autre chef historique Kabyle que Boumediene ne voulait pas voir rester en vie. Malheureusement, aujourd’hui encore, c’est le clan des Boumediennistes qui est à El Mouradia. Pour les généraux Algériens, un Kabyle qui demande pacifiquement ses droits est un « terroriste ».

Idir Yatafen

4 Commentaires

  1. Pour nous les terroristes sont les memes que ceux qui priprent le pouvoir en marchant sur le corps des 1200 soldats de l’ALLN pour prendre de force Alger. Ensuite, d’une culture hideuse ne peut naitre une démocratie, boumediene massacrera les Kabyles du FFS pour avoir dit non au coup d’Etat contre le GPRA.
    Ce qui a étè une rupture au « congrès du Caire » quand les piliers du congrès de la Soummam avaient été déconstruits, devint un act de sang. En effet, la « oumma » dessinée au Caire comme choix civilisationnel, devint une selection culturelle du style Nazi-fasciste. Les oulémas musulmans se rangeront du coté de boumediene halalisant ainsi le massacre au nom de la « oumma » qui devait se superposer aux peuples autoctones, les Kabyles ont étè massacrè au nom de cette conjonction entre arabisme et islamisme. L’unique parallèle que je trouve est dans le massacre Marocain des Rifains en les bombardant avec l’aviation en 1956. Ce qui déligne un trait politique qui transcende les clivages et les conjonctures historiques. Un vrai musulman est arabe en devenir obligatoire et aucune valeurs ne doive contredire l’islam. Un nazisme en sourdine, comme le Mufti de Jerusaleme pro Hitler. Morale, si l’arabe est langue d’Etat ce n’est pas une caste simplement qui impose sa visière, mais une culturepolitique lisible en Irak avec les kurdes, les Coptes d’Egypte et toutes les minorités et le rouleau compresseur. Un choix civilisationnel n’est pas une question d’idées mais unmarquge anthropologique. Nous sommes donc appelés à en tenir compte. Il est impératif de s’unir- mais dans la démocratie – pour affronter ce monstre.

  2. Ma lecture des événements est en porte-à-faux a l’histoire que vous racontez monsieur .Vous souvenez-vous de Benai Ouali qui interdisait à Ait Ahmed d’assister à ses réunions car il le savait traître?En réalité,Ait Ahmed et le FFS de Mohand Oulhadj étaient de mèche avec Ben Bella.Ce dernier leur avait demandé de faire sortir ces lions de la Kabylie pour qu’il puisse les abattre en 1963.Ait Ahmed est Arabe(Marabout)comme eux.Rappelez-vous,il revendiquez l’arabe de qualité.Pour vous en convaincre,Ali Micili a été assassiné,mais Ait Ahmed avait continué à se pavaner en Suisse en touchant le salaire de ministre,sans porte-feuille,qu’on lui avait attribué,jusqu’à la fin de ses jours!Savez-vous monsieur que le premier parti politique qui a voté la loi stipulant que l’Arabe est la seule langue utilisée dans les tribunaux est le FFS?Ne soyez pas aveuglé par le faux charisme d’Ait Ahmed qui avait passé son temps dans les maisons clauses d’Egypte comme son ami Ben Bella,Boudiaf,…La secte de ce petit monsieur détruit encore la Kabylie.Je m’arrête la car il y a beaucoup de choses à dire encore.Tanmert.

    • Le FFS dont on parle est celui des masses populaires, celles qui refusent l’arabisation. Matoub aussi est marabout autant que Fadma n’soummer. Qu’importe votre origine si votre idéologie est celle d’arabiser la Kabylie alors vous sortez de la communauté. Le FFS et Ait Ahmed avaient été durement frappés quand ils avaient stigmatisé le mouvement citoyens le traitant de fasciste, les memes Kabyles le defendront quand le régime et ses agents le traitaient d’agent de la France. Il y a nuance dans la pratique politique. La politique en Kabylie mais aussi en Algérie consiste en l’investissement sur la formation politique et culturelle. La prise de conscience renforce la bataille. Aujourd’hui la Kabylie semble perdante mais dans la perspéctive elle gagne, dans la mesure où les consciences s’auisent.
      Ait Ahmed et Saadi sont le fruit d’un contexte historique il s’agit de pousser la tendance vers un plus de cohésion interne. Si vous partez de la division vous aidez l’adversaire.

  3. Massylchabane Tout a fait d’accord avec toi , Marabout en Kabyle se dit Imaraaven = amiraaven = comme les arabes et même pire ; ce sont ceux là qui ont arabisés l’Afrique du nord ; encore des victimes du syndrome de Stockolm. Et cela continue . Quand on dit que les morts commandent les vivants c’est vrai pour eux mais ça l’est aussi pour nous. Le combat nest pas terminé!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici