Alger: le couplet de « Qassamen » et Total qui puise le gaz de schiste

4
5214
Emmanuel Macro et A. Tebboune
Emmanuel Macro et A. Tebboune

ALGERIE (TAMURT) – La multinationale française a bénéficié d’un énième contrat d’exploitation du gaz et du pétrole en Algérie en 2022 pour une durée de 25 ans. Ce n’est pas le seul contrat en Algérie pour cette multinationale dévastatrice de richesses naturelles en Algérie et un peu partout en Afrique.

Pire encore, Total est autorisé par l’Algérie à puiser à sa guise le gaz de schiste qui détruit toute la nappe phréatique dans le Sud algérien, plus particulièrement à Tamanrasset. Les Touaregs sont les seuls qui s’opposent à la présence de la multinationale française Total sur leur sol, mais l’armée algérienne assure la sécurité des Français de manière drastique.

Alger n’a presque aucune souveraineté sur le gaz de schiste et c’est la France qui l’exploite. L’Italie, le Portugal, l’Espagne et les USA aussi ont eu leur part de gâteau. Au lieu de préserver ses richesses, les nationaliser et de préserver la nature, Tebboune n’a pas trouver mieux que d’ajouter un couplet de l’hymne national qui vise la France, dans un décret signé le 24 mai dernier. Les décideurs algériens bradent les richesses de leur pays et au même temps excellent dans le populisme pour berner leur peuple.

Les Algériens n’ont même pas le droit de pénétrer dans les sites pétroliers et gaziers français et américains qui se trouvent sur le sol algérien. Il leur faudra un laissez-passer spécial pour se rendre dans cette partie de leur propre pays. En d’autres termes, il faut un visa à un Algérien pour se rendre dans des sites pétroliers de leur pays.

D’ailleurs, les Français n’ont même pas réagi à ce couplet de l’hymne national officiel algérien. Le comble, l’hymne Qassamane appartient officiellement à la France qui empoche des droits d’auteur à chaque fois que l’Algérie le diffuse. » Qassaman  » est, en effet, une propriété musicale protégée par la Société française des Auteurs, Compositeurs et Éditeurs de musique » explique la société dans un communiqué publié par SACEM.

Selon la SACEM, le compositeur de l’hymne national algérien, l’Égyptien Mohamed Fawzi, ne figure pas dans la liste des ayant droit sur cette œuvre. Ni l’auteur des paroles, le Mozabite, Moufdi Zakaria, non plus d’ailleurs.

« Les véritables ayant droit, selon le site officiel de la SACEM, sont les arrangeurs français Lionel Espitalier, Gérard Thouret et Antoine Lucchetti, ainsi que la maison d’édition « HV COM INTERNATIONAL SA » basée à Luxembourg », lit-on dans un article publié par la magazine le Nouvel Observateur. Voici le couplet en question :

« Ô France !
voici venu le jour où il te faut rendre des comptes, prépare toi ! »

Idir Yatafen

4 Commentaires

  1. Le business au détriment des populations et de la nature, est pourtant l’exploitation du gaz de schiste est interdite en France !!!
    Le système qui gouvernent l’Algérie est pourri jusqu’à l’os; ils peuvent consacrer toute une région pour subvenir à leurs besoins interminables.A miditer

  2. Cette dictature gerontocratique mène le le peuple à la dérive.
    On a marre de ce chantage permanent contre la France à chaque fois que les vieux au pouvoir sont contrariés.
    Ça devient agaçant à la longue et sans intérêts ni pour les algériens de France ni ceux d’Algérie.
    Ce comportement génère un sentiment anti algérien de plus en plus exacerbé en France.
    De grâce cessez immédiatement cette politique infantile et hypocrite et disparaissez de nos vues.
    Vous êtes hors époque et sans valeurs ajoutées pour le pays et ses enfants.
    En Russie teboune parle de la paix et de la prospérité pour les peuples , en Algérie , il pratique la politique de la terre brûlée contre son peuple , contre son voisin et parfois contre la France.
    C’est insupportable .
    Le peuple souhaite certainement autre chose.
    Sommes nous condamné à subir ces spécimens?
    Est ce notre destin ?
    Sommes-nous maudit ?
    Tant de questions qui me préoccupent.

  3. Pour maintenir le pouvoir et la politique folle du sans lendemain, ce regime est en trein de piller le pays. Aucune resource laissee aux generations futures.
    Toute la nappe aquifere du Sud seras empoisonne et d’ici dix ans , la plupart des Oasis vont disparaitre de la region car il n y auras pas d’eau a pomper. Source d’eau non renouvelable et empoisonne par les produits chimiques utilises pour casser la roche et degager le gaz pour le faire remonter a la surface. A noter que cette methode d’extraction est interdite en France!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici