200 millions, le coût d’un visa pour l’Espagne

1
6800
Visa Schengen
Visa Schengen

ALGÉRIE (TAMURT) – Quitter l’Algérie est devenu une obsession non seulement pour les jeunes mais pour toute la société tous les âges et toutes categories confondus. Tout le monde veut quitter l’Algérie à tout prix, y compris les riches. La destination la plus prisée, ces derniers mois, est l’Espagne.

Cette destination n’est évidemment pas gratuite. Un visa de court séjour pour ce pays coûte au moins 200 millions de centimes. Les réseaux « d’achats » de visas pour l’Espagne « carburent » à plein régime, ces derniers temps. « J’ai payé 1 milliard de centimes pour avoir un visa pour moi, ma femme et mes trois garçons mineurs. On quitte ce pays pour l’Europe. On compte se rendre en Belgique plus exactement », témoigne un entrepreneur des travaux publics de Boumerdès. Il dit avoir tout vendu en Algérie et il compte s’installer définitivement en Belgique ou il compte investir son argent. « Je suis prêt à dépenser une fortune pour obtenir une carte de séjour pour les membres de ma famille en Belgique », ajoute notre interlocuteur qui semble déterminé.

Ce n’est pas un cas singulier. Des médecins, des chômeurs, quittent le pays en quantité, ces dernières années. Après Malt, l’Espagne semble être la destination transitaire la plus prisée des candidats à l’émigration. Les Espagnoles délivrent des visas car ils savent que les Kabyles et les Algériens ne restent pas dans ce pays. Ils préfèrent aller directement en France ou en Belgique, généralement. La question qui se pose est de savoir qui encaisse ces millions de DA? Il est certain que certains employés de l’ambassade d’Espagne sont impliqués dans ce trafic. Pas facile de mener une enquête sérieuse. Ce sont les intermédiaires qui s’occupent des démarches. On parle de haut gradé de l’armée algérienne qui seraient de mèche avec certains employés des ambassades d’Espagne et de Malt, mais pas facile de vérifier l’infirmation.

Il est certain que des sommes faramineuses sont ramassées dans ce trafic de visas vers l’Espagne et Malt. C’est un secret pour personne. Les escrocs aussi profitent pour arnaquer les victimes. « Il ne faut jamais payer à l’avance et ne jamais donner ton passeport original. Soit les escrocs se volatilisent, soit ils vous collent un faux visa. Il faut payer le visa acheté, une fois obtenu. Ce que vous pouvez vérifier uniquement que lors de la récupération de votre passeport à l’ambassade », nous conseille un jeune qui préfère garder l’anonymat.

Pour ceux qui tentent d’avoir un visa par la voie ordinaire, c’est-à-dire sans payer « la tchipa », ils peuvent compter sur le miracle.

Idir Yatafen

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici