25 juin 1998: le général Toufik ordonna l’assassinat de Matoub Lounes

2
3316
Matoub Lounès
Matoub Lounès

KABYLIE (TAMURT) – Les services de la sécurité militaire algérienne, ou le DRS, sont les seuls responsables de l’exécution de Matoub Lounes, le 25 juin 1998, pas loin de la ville de Tizi Ouzou. Y a 25 ans, la guerre des clans au sein du régime algérien faisait rage, une situation qui n’a jamais pas a ce jour, d’ailleurs.

Le clan du criminel général Toufik ne veut plus du général Zeroual. Pour lui faire pression et le pousser à la porte, le général Toufik a voulu mettre toute la Kabylie à feu et à sang pour affaiblir le clan au pouvoir. C’est ainsi que les services de la sécurité militaire ont exécuté Matoub Lounes. Un pari réussi pour le clan de Toufik, puisque effectivement, le général Zeroual a jeté l’éponge quelques semaines après. Le général Toufik a voulu rééditer le même scénario en 2001 en tuant 130 jeunes Kabyles pour évincer Bouteflika, mais cette fois le plan à foiré pour son clan. Ceci pour répondre à la question qui a profité de l’assassinat de Matoub Lounes ?

Dans le détail, le pouvoir algérien, avec le concours de ses supplétifs en Kabylie, a toujours essayé de nous faire croire que Matoub Lounes a été tué par des islamistes, ce qui est archi faux. Le commando de la sécurité militaire qui a dirigé l’assassinat de Matoub Lounes a été « officiellement » tué par sa maîtresse dans un hôtel. La vérité, c’est qu’il a été liquidé par les services secrets algériens. Un scénario classique dans les assassinats politiques. Les autres agents de la sécurité militaire qui ont exécuté Matoub le 25 juin 1998 à Thala Bounane, près d’At Douala, étaient au nombre de 10. Tous liquidés, à leur tour. Même les 10 terroristes islamistes, que le pouvoir a cité nommément pour avoir assassiné Matoub, etaient « officiellement  » tous, étrangement, abattus dans le cadre de la lutte anti-terroriste. Donc, tous ceux qui ont un lien direct avec l’exécution de Matoub, ne sont plus de ce monde.

Aucune trace n’a été laissé par le général Toufik dans l’affaire Matoub Lounes, afin d’éviter toute surprise à l’avenir. D’ailleurs, dans toutes les enquêtes pour élucider l’assassinat, l’étude balistique est la première procédure des enquêteurs, sauf dans l’enquête sur Matoub Lounes. Ce n’est pas la seule anomalie. Tout indique que Matoub a été tué par un clan au pouvoir à l’époque. À vrai dire, même le GIA et les autres groupes islamistes armés n’étaient que des branches des services du DRS.

Idir Yatafen

2 Commentaires

  1. Tous les crimes sont signés par le régime de boukharouba, lequel est la source politique de tous les clans. Krim, Mecili, Matoub et tous les laics souvent Kabyles. Le régime a l’unique ami: l’islamisme et donc il faut islamiser l’école la societé pour en faire un e certitude au pouvoir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici