60e anniversaire de la création du FFS

0
2368
Hocine Ait Ahmed
Hocine Ait Ahmed

KABYLIE (TAMURT) – Créé le 29 septembre 1963 par Hocine Ait Ahmed et Mouhand Oulhadj, le FFS avait pour mission de faire face au clan d’Oujda qui avait pris le pouvoir par la force. C’est aujourd’hui le 60e anniversaire de la création du FFS. Le parti avait même pris les armes et 485 maquisards kabyles ont donné leur vie pour s’opposer à la dictature de Boussouf et Boumediene en Algérie.

En vain, Hocine Ait Ahmed et les Kabyles n’ont pas pu empêcher les sanguinaires d’Oujda d’usurper le pouvoir. La première raison de cet échec, faut le dire de manière directe et sans détour : les Kabyles étaient seuls à s’opposer aux dictateurs alors que le reste de l’Algérie était pour le régime dictatorial. En 1965, le conflit FFS-pouvoir avait pris fin et Hocine Ait Ahmed, qui a échappé à la peine de mort en s’échappant de la prison, s’est retrouvé exilé en Suisse. Il a continué son combat de manière pacifique jusqu’à son dernier souffle en 2015 en Suisse.

Que reste t-il du FFS aujourd’hui ? Le parti opposant au régime se retrouve aujourd’hui au service du régime. Les militants du FFS sont désemparés. La direction de leur parti a renoncé à l’opposition et cautionne même les dérives du régime. Le parti compte même des sénateurs qui touchent 40 millions de centimes par mois, comme son Premier secrétaire, Youvef Aouechiche. Ce dernier ne peut même pas rédiger correctement un procès-verbal d’une réunion, affirment des militants du FFS, mais « il ne rate aucune occasion pour aller faire des bises à Tebboune ». Le parti de Hocine Ait Ahmed qui a tenu tête plus de 50 ans à la sécurité militaire algérienne reste muet devant l’empoisonnement de plus de 1000 militants Kabyles.

Le FFS est devenu un outil pour « les affaires et le business ». Sa direction est sévèrement critiquée par les militants de base du FFS et par toutes les tendances politiques en Kabylie.

Idir Yatafen

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici