Après la LADDH
Le pouvoir ferme la MDHC de Tizi Ouzou

1
1156
Maison des droits de l'homme et du citoyen MDHC Tizi Ouzou
Maison des droits de l'homme et du citoyen MDHC Tizi Ouzou

TIZI OUZOU (TAMURT) – L’offensive du pouvoir contre les associations citoyennes n’en finit décidément pas. Ainsi, après la dissolution en catimini de la Ligue algérienne de défense des droits de l’homme, c’est au tour de la Maison des droits de l’homme et du citoyen de Tizi Ouzou de connaître un sort similaire.

En effet, le wali de la ville a instruit les services de sécurité pour sceller le siège de la MDHC, hier. Sans raison préalablement communiquée, cette décision se veut une suite logique à la dissolution de la LADDH, mais aussi à la logique d’un pouvoir acculé qui veut reprendre la main sur un pays au bord du gouffre.

Cette énième atteinte aux libertés démocratiques, vise des regroupements de citoyens autonomes.

Amnay I

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici