Petr Pavel, un ex-général, président de la République Tchèque

0
1174
Petr Pavel
Petr Pavel

PRAQUE (TAMURT) – Le général à la retraite de l’Otan Petr Pavel, 61 ans, ancien parachutiste d’élite, a remporté, ce samedi 28 janvier, l’élection présidentielle en République tchèque, avec environ 58 % des voix. Son rival, l’ex-Premier ministre et milliardaire Andrej Babis, n’en a obtenu que 42 %. Petr Pavel succède à Milos Zeman, un homme politique controversé, ayant entretenu des liens étroits avec Moscou, avant de faire volte-face au moment de l’invasion russe de l’Ukraine en février 2022.

Petr Pavel est un ardent défenseur de l’appartenance de son pays à l’Union européenne et à l’Otan. « La République tchèque est un État souverain et un membre (de l’UE et de l’Otan) à part entière, nous ne pouvons donc pas simplement nous asseoir tranquillement, hocher la tête et critiquer les résultats. Nous devons être plus actifs et, en même temps, constructifs », a-t-il déclaré.

Son concurrent, Andrej Babis, milliardaire, propriétaire du groupe agroalimentaire Agrofert, cinquième fortune tchèque, lui a reproché d’avoir rejoint le Parti communiste dans les années 1980, lorsque la Tchécoslovaquie était sous la tutelle politique de Moscou.

Bien que le rôle du Président soit essentiellement honorifique en République tchèque, Petr Pavel devra nommer le gouvernement, choisir le gouverneur de la banque centrale et les juges constitutionnels, et assurer le commandement suprême des forces armées. Il a promis d’être un président indépendant, non influencé par la politique des partis, et de continuer à soutenir l’Ukraine, en appuyant la candidature de Kiev pour devenir membre de l’UE.

Massy Koceila

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici