Bgayet: pourquoi les services de sécurité ont arrêté des militants à Ifri ?

2
2055
congrès de la soummam
congrès de la soummam

BGAYET (TAMURT) – D’un côté, le régime algérien classe les mouvements indépendantistes Kabyles comme organisation terroriste et s’oppose farouchement à l’autodétermination du peuple kabyle. D’autre part, il interdit à d’autres Kabyles de se rendre à Ifri pour la célébration du congrès de la Soummam. Un congrès qui a tenté pourtant d’édifier un État algérien.

C’est à ne rien comprendre. Des dizaines de militants kabyles ont été empêchés, par les services de sécurité, de se rendre à ifri, aujourd’hui, 20 août 2023. Certains ont été même arrêtés et n’ont été relâchés que tard dans la soirée. Non seulement, les décideurs ne veulent pas d’un État Kabyle mais ils ne veulent même pas de Kabyles même en tant qu’Algeriens.

En d’autres termes, le régime algérien veut rayer la Kabylie. Il ne veut ni de sa langue, ni de militants kabyles ni de leur congrès de ma Soummam. Le pouvoir algérien veut un peuple kabyle à l’image du reste de l’Algérie. Il veut une Kabylie soumise, islamistes, qui participe massivement aux élections, ils veulent une Kabylie qui vénère les dictateurs et surtout une Kabylie inculte. La guerre est déclarée contre la Kabylie.

Refuser à de simples citoyens de se rendre dans une localité oubliée en Kabylie pour rendre hommage aux congressistes est un mépris sans égal.  » On ne veut pas de vous, même en tant qu’Algériens »: voici en clair le message du pouvoir algérien. Les Kabyles n’ont aucun choix dans cette situation. Ils sont condamnés à édifier leur État ou disparaître. Ils n’ont aucun autre choix.

Idir Yatafen

2 Commentaires

  1. le pouvoir considère les kabyles comme des apatrides,… sans pays , le pire c’est les kabyles ne se rendent pas compte ou font semblant…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici