CEM Tamokra : Grève des enseignants

0
1268
CEM Tamokra
CEM Tamokra

AKBOU (TAMURT) – Les enseignants du collège de Tamokra, dans la circonscription d’Aqvu, ont observé, ce lundi 27 février, une journée de grève pour protester contre la dégradation de leurs conditions de travail. Manque de personnel, chauffages non allumés faute de mazout et dégradation de la cantine scolaire sont autant de problèmes qui rongent ce CEM.

Livrés à eux-mêmes, les enseignants du CEM Tamokra ont organisé, ce lundi, une journée de protestation et un débrayage pour exprimer leur mécontentent quant à la dégradation de leurs conditions de travail. Selon Nabil Ferguenis, un syndicaliste du secteur de l’éducation à Vgayet, le CEM de Tamokra souffrent de plusieurs lacunes. « Le directeur et l’intendant de l’établissement scolaire sont en formation sans qu’ils ne soient remplacés. Il y a aussi l’absence d’un surveillant. Les enseignants sont livrés à eux-mêmes. Il faut qu’il ait quelqu’un pour gérer le CEM », a-t-il souligné. Par ailleurs, ce même syndicaliste a déploré que les chauffages au niveau de ce CEM ne sont pas allumés faute de mazout. La région de Tamokra est connue pour son froid glacial durant la période hivernale. Les élèves et les enseignants grelottent de froid pendant le cours.

En outre, le personnel pédagogique et administratif de cet établissement a soulevé avec acuité la dégradation de leur cantine scolaire. « L’état lamentable de la cantine représente un danger sur les travailleurs et les élèves. Nous avons averti les responsables de la direction de l’éducation lors de plusieurs rencontres et nous leur avons fourni un rapport détaillé sur la situation du CEM », a expliqué Nabil Ferguenis. Toutefois, la direction de l’éducation continue d’ignorer les doléances de ces travailleurs.

AKSIL K

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici