Depuis la chute qu clan de Toufik, le calme est revenu chez les Mozabites

0
2111
Mzab
Mzab

MZAB (TAMURT) – L’affaiblissement du clan de Toufik après la chute de Bouteflika, en 2019, un calme remarquable règne au pays du Mzab. Sinon, depuis les années 2000 et par réaction au clan Bouteflika, le général Toufik a toujours attisé le feu en Kabylie et chez les Mozabites.

En Kabylie, en 2002, les généraux pro-Toufik, pour récupérer El Mouradia, avaient donné l’ordre à la gendarmerie de tuer. Le plan de Toufik à foiré puisque Bouteflika lui a tenu tête. En parallèle, les généraux qui voulaient déstabiliser Bouteflika ont toujours allumé le feu à Ghardaia et dans toutes les villes mozabites de la région. Les services de sécurité ont tué plus de 100 Mozabites en 20 ans, sans compter la destruction de leurs commerces et biens. Pour Toufik, le motif est double : déstabiliser la présidence et éliminer les opposants Mozabites, à leur tête Kameledine Fekhar, paix à son âme.

Le General Toufik avait un pouvoir parallèle et décidait en dehors des cercles officiels. Malheureusement, son clan commence à revenir sans faire de bruit et les « adeptes » de Toufik sont tous presque libérés de la prison, à l’image de Khalida Toumi.

Certes, le calme est revenu chez les mozabites et les policiers ne tirent plus sur eux, mais plusieurs détenus politiques Mozabites sont toujours en prison comme le jeune Mohamed Babanedjar et autres. Le calme est revenu à Ghardia, mais les Mozabites sont toujours privés de leurs droits les plus élémentaires.

Idir Yatafen

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici