Des milliers d’enfants sahraouis en vacances en Kabylie

6
2571
Sahraouis-en-Kabylie
Sahraouis-en-Kabylie

KABYLIE (TAMURT) – Au moments où les enfants kabyles sont dévorés par des flammes, des milliers d’enfants sahraouis sont accueillis dans toutes les villes côtières de Kabylie pour passer leurs vacances d’été  » au frais de la princesse », comme chaque année durant la saison estivale, depuis 1975.

Les villes qui vont accueillir plus de 15 000 enfants sahraouis sont : Zemouri, Boumerdes, Corso, Dellys, Tigzirt, Azzefoun, Vgayet, Tichy, Melbou, etc. Des vacances payées avec l’argent du contribuable. Des milliers d’enfants sahraouis vont envahir des plages kabyles à Vgayet, pas loin ou des enfants kabyles ont été carbonisé par des flammes, il y a quelques jours. Inutile de préciser qu’aucun enfant kabyle, même pas les orphelins, n’est pris en charge pour des vacances. Même le colonisateur français n’a jamais procédé à une telle provocation envers les Kabyles.

Combien de canadaires peut-on acheter avec l’argent dépensé pour les enfants du Sahara occidental ? Des centaines, si ce n’est pas plus.

Certes, un enfant est innocent et tous les enfants du monde ont le droit au bonheur , mais prendre en charge pour des vacances d’été des enfants étrangers et laisser les enfants de son propre pays est la pire des hypocrisie et trahison.

Idem pour les étudiants sahraouis. Ils sont inscrits dans des universités les plus huppées d’Espagne et d’Angleterre avec des bourses à raison de 1300 euros par mois payés par l’Algérie. On parle de 21 000 étudiants sahraouis pris en charge en Europe par le gouvernement algérien. Il paraît que les étudiants Sahraouis et leurs parents n’aiment pas les universités algériennes.

Idir Yatafen

6 Commentaires

  1. De casablanca en passant par sahara de l’ouest jusqu’à kapstadt c’est la côte atlantique mais tindouf fait partie, tout court il n’y a ni mer ni océan.

  2. Pn mérite pire que cela. Un peuple qui ne veut pas de ceux qui veulent le libérer ne mérite que la soumission et l’humiliation. Arwouth Ldzaier.

  3. Qui cherche un  » libérateur  » en trouvera TOUJOURS un maître de rechange. Apprendre à nuancer est le début de la sagesse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici