Diplomatie : Le MAK confirme avoir engagé une avocate américaine pour plaider la cause indépendantiste kabyle à Washington

1
1995
Ferhat Mehenni aux USA
Ferhat Mehenni aux USA

KABYLIE (TAMURT) – Le président du MAK-GPK, Ferhat Mehenni, a confirmé, ce dimanche 09 juillet, lors d’une allocution adressée au peuple kabyle, que son mouvement a engagé l’avocate américaine Elizabeth R. Myers pour « faire entendre la revendication du droit de la Kabylie à l’autodétermination auprès des responsables américains ». En Algérie, la presse inféodée à la junte militaire s’affole.

« Nous avons engagé une avocate américaine pour que la revendication du droit à l’autodétermination de la Kabylie soit entendue par les responsables américains », a annoncé Ferhat Mehenni, confirmant ainsi des informations récemment publiées par plusieurs médias, dont Jeune Afrique et Middle East Eye. Ces informations ont aussi été largement relayées par la presse algérienne, asservie à la junte militaire. Tout en s’estimant fier de cette avancée diplomatique, le chef indépendantiste kabyle souligne que l’objectif recherché à travers l’engagement de cette avocate américaine est d’amener les responsables de la Maison Blanche « à faire entrer la revendication du droit du peuple kabyle à l’autodétermination au niveau du Conseil de sécurité de l’ONU ». Profitant de la prise de position franche du régime algérien en faveur de la Russie de Poutine dans la guerre en Ukraine, ce qui a soulevé un vaste mécontentement en Occident, le MAK se mobilise sur le plan diplomatique pour faire avancer la question kabyle à l’internationale, notamment aux Etats-Unis d’Amérique.

Le président du gouvernement provisoire kabyle (GPK) en exil a déjà rencontré plusieurs hommes politiques américains lors de sa tournée diplomatique aux USA, fin avril et début mai derniers. A titre d’exemple, la délégation kabyle, conduite donc par Ferhat Mehenni, avait rencontré le diplomate américain, Elliott Abrams, qui avait occupé diverses fonctions relevant de la politique étrangère pour trois présidents républicains des États-Unis d’Amérique, Ronald Reagan, George W. Bush et Donald Trump. Elle avait aussi tenu une réunion avec le collaborateur du sénateur de l’État de Pennsylvanie, Bob Casey, et elle a été reçue au bureau de la doyenne du sénat américain Mme Dianne Feinstein. Tout récemment, le 29 juin passé, une réunion par visioconférence a été organisée entre la délégation kabyle représentée par Ferhat Mehenni et le bureau du membre de la Chambre des Représentants des Etats-Unis, Don Beyer. Cette réunion avait succédé à une autre rencontre avec le sénateur Tim Kaine.

A chaque rencontre avec les hommes politiques américains et leurs représentants, la délégation kabyle réitère que « le futur Etat kabyle sera un allié du monde libre, dessein diamétralement opposé à l’Etat algérien qui a officialisé mi-juin son statut de pays vassal de la Russie ». Par ailleurs, la presse algérienne, au bord de l’affolement et à court d’arguments, s’est livrée à une propagande nauséabonde contre le MAK. Le torchon ‘’La Patrie News’’, un journal inféodé à la junte militaire, a versé son venin contre le MAK, le qualifiant de « mouvement terroriste, dont les méthodes criminelles sont très proches de celles du GIA ». Une propagande mensongère de bas étage dont la presse algérienne excelle, quand il s’agit de s’attaquer à la cause indépendantiste kabyle. Entre-temps, cette même presse fait mine d’ignorer les sommes colossales que la junte dépense annuellement pour soutenir le Polisario. En effet, en octobre 2022, le diplomate marocain Omar Hilale avait déclaré lors d’une réunion à New York que « l’Algérie aurait dépensé, en seulement une année, plus de 6 milliards de dollars pour soutenir le lobbying pro-polisarien ».

Lyes B.

1 COMMENTAIRE

  1. Les choses sérieuses commencent pour l’Algérie. Désormais, la question kabyle ne dépendra plus du bon vouloir de l’Algérie. Mais, des maitres du monde. Un travail remarquable a été réalisé par le MAK depuis sa création.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici