Entretien express avec Lyazid ABID

2
2154
Lyazid Abid, URK, à Marseille, le 11 juin 2023
Lyazid Abid, URK, à Marseille, le 11 juin 2023

KABYLIE (TAMURT) – Lyazid ABID a été condamné à la perpétuité par le tribunal de Sidi M’hamed, à Alger, « pour création d’une organisation terroriste et atteinte à l’intégrité territoriale et à l’unité nationale », nous lui avons demandé de nous répondre brièvement à trois questions.

Un tribunal algérien vient de vous condamner à perpétuité. Qu’est-ce qu’on vous reproche ? Comment réagissez-vous à cette condamnation ?

L’Algérie me reproche ma kabylité et la détermination du peuple kabyle auquel j’appartiens à libérer la Kabylie de la nuit coloniale. Comme mes ancêtres, elle m’interdit le sol de la Kabylie qu’elle colonise. Je ne suis plus dans la réaction. Si je commence à vous compter les affres de l’injustice et les forfaits perpétrés par l’Algérie contre le peuple kabyle, nous n’aurons que nos larmes pour nous consoler. Nous devons refuser le rôle défensif dans lequel la Kabylie se meurt à petit feu. Au nom de l‘Union pour la République Kabyle (URK), je sollicite sa Majesté Mohammed VI de consentir à la Kabylie sa première représentation diplomatique au Maroc. Cette demande, je l’ai officiellement formulée, hier, à un journal marocain, qui m’avait interviewé sur cette abominable accusation et sur celles de milliers d’autres kabyles accusés à tort de terrorisme par l’Algérie.

Un mandat d’arrêt international sera certainement émis contre vous par Alger, si cela n’était pas déjà fait. Vous ne craignez pas d’être interpellé et extradé en Algérie ?

À part terrorisé les Kabyles et les Amazighs en général, l’Algérie ne sait rien faire d’autre. J’évolue dans un pays qui a payé le prix fort des errements meurtriers de ses dirigeants. Le poids de la défaite des deux guerres mondiales pèse lourdement sur les épaules de l’Allemagne. L’Allemagne est devenu un pays de droit au sens plein du terme. Je ne pense pas que l’Algérie puisse fournir la moindre contravention me concernant. De ce côté, je ne me fais aucun souci. Mon seul souci est de trouver le meilleur moyen pour faire goûter la liberté à mon Peuple.

L’article 87 bis du code pénal algérien est comme une épée de Damoclès suspendue sur la tête des militants indépendantistes kabyles. Avec la répression juridico-policière qui s’abat sur vos militants et ceux du MAK, en Kabylie, comment vous envisagez la continuité de la lutte pour faire valoir le droit à l’autodétermination du peuple kabyle ?

Quand vous refusez de discuter avec un peuple qui vous a saisi légalement, par un Mémorandum pour une transition démocratique (FFS du temps de Hocine Ait Ahmed), – par une demande de régionalisation modulable, comme alternative au système central, (RCD) – par une demande d’une autonomie régionale, le Mak en 2008, il vous restera, s’il refuse d’obtempérer à votre dénis, de passer aux graves accusations, telles l’atteinte à la souveraineté, terrorisme, etc. Mais c’est exactement à ce stade que l’Algérie est démasquée. Aujourd’hui, elle est nue et Imazighens refusent l’existence d’un tel pays colonial. De plus en plus de pays puissants comprennent que l’Algérie ne survivra pas à toutes ses contradictions. Les USA ont le courage de le dire, d’autres suivront inéluctablement. Il nous reste à resserrer nos rangs dans nos divergences, à dépasser les egos et à sourire à l’avenir malgré la nuit coloniale et ses terribles épreuves.  

Propos recueillis par Arezki Massi

2 Commentaires

  1. Je cite:  » Je ne pense pas que l’Algérie puisse fournir la moindre contravention me concernant. » – Si vous ne le pensez pas, moi j’en suis convaincu. Pas pour dire que l’Allemagne ou les USA(que vous citez) aient un interet en les personnes Kabyles qui vivent dans leurs pays, mais l’interet que ces 2, comme c’est le cas de tous les pays du monde occidental, mais un interet en la realite’ de leurs valeurs democratiques et les lois qui en decoulent – contrairement, justement, a cette pseudo-republique… Un « PSEUDO », c.a.d. une arnaque massive dont ils sont plus que conscients, mais ont pu(et non su) maintenir jusque-la, moyennant la vente illegitime(donc illicite) de ressources naturelles(hydrocarbures) et SERVICES RENDUS, c.a.d. la sale besogne de sauveguarder les frontieres Europeennes des masses migratoires sud-nord – ou la gestion de PRISONS-A-CIEL-OUVERT, trompeusement appele’es « Pays ». C’est d’ailleurs le seul levier qu’ils aient jamais eut contre les Europeens… Ce n’est certainnement pas aux officiers d’Interpol qu’il faut expliquer ca. Mieux encore, ce n’est meme pas la peine de le faire/expliquer aux les Algeriens passifs 60 ans durant – ils ont tout compris, comme 2 ans d’immobilisation de la vague populaire deguagiste l’a demontre’ au monde entier. Ces mandats, si l’ont peut appeler ca comme ca, sont en realite’ destine’s a tous ceux et celles encore expose’s a leur dictats, c.a.d. aux Algeriens encore derriere les dites « frontieres ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici