Ferhat Mehenni sur la chaine israélienne i24 News : Le rapprochement algéro-français est « sans lendemain »

4
3210
Ferhat Mehenni sur i24 News
Ferhat Mehenni sur i24 News

FRANCE (TAMURT) – Le récent rapprochement entre l’Algérie et la France ne fait pas peur au président du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK), Ferhat Mehenni. Invité ce vendredi 03 février sur la chaine israélienne i24 News (Arabic), le leader indépendantiste kabyle est même convaincu que ce rapprochement conjoncturel est voué à l’échec.

Interrogé par la journaliste de i24 News sur les répercussions que pourraient avoir le rapprochement algéro-français sur le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK), Ferhat Mehenni a affirmé que cela n’aura aucun impact négatif sur le combat de la Kabylie pour son indépendance. « Nous n’avons pas peur de ce rapprochement entre l’Algérie et la France, d’autant plus que l’Algérie est avant tout le partenaire de Poutine et de la Russie », a-t-il répondu. En outre, le président du Gouvernement provisoire kabyle en exil est convaincu que la France, où il vit sous le statut de réfugié politique, ne renoncera pas à ses valeurs liées au droit d’asile. Ferhat Mehenni a rappelé qu’il est sous la protection de la convention de Genève sur l’asile politique et par conséquent écarte l’éventualité de son extradition vers l’Algérie par les autorités françaises.

Par ailleurs, l’auteur du livre « Le siècle identitaire : la fin des Etats postcoloniaux » estime que ce rapprochement algéro-français « est sans lendemain ». En effet, il explique que les intérêts des deux pays sont opposés. « N’oublions pas que l’Algérie a aidé les groupes Wagner à se déployer au Burkina Faso, au Mali, à la République centrafricaine et dans d’autres régions. Les intérêts de l’Algérie et de la France sont opposés. (…) L’Algérie suit les directives de la Russie. Tout le monde se rend compte que ce rapprochement est sans lendemain », a-t-il soutenu. Dans un autre chapitre, Ferhat Mehenni a rejeté en bloc l’affirmation selon laquelle le mouvement qu’il préside est actuellement financé par Israël, le Maroc ou les Etats-Unis. « Nous ne recevons aucun soutien financier de ces pays », a-t-il rétorqué. Toutefois, il dit qu’il serait heureux et reconnaissant si l’un de ces pays offre de l’aide au MAK. Concernant la relation du MAK avec Israël, le chef indépendantiste kabyle a rappelé qu’il a effectué un voyage officiel en mai 2012 à Jérusalem en tant que président du Gouvernement provisoire kabyle en exil et qu’il a été reçu à la Knesset. Il a été accompagné à l’époque par Lyazid Abid, ancien cadre du MAK et actuel porte-parole de l’Union pour la République Kabyle (URK). Pour rappel, cette visite officielle du MAK en Israël avait suscité un tollé à Alger.

Abordant l’actualité qui prévaut en Kabylie, Ferhat Mehenni a profité de son passage sur i24 News pour dénoncer la répression féroce du régime colonial algérien en terre kabyle. Il affirmera que des centaines de militants politiques kabyles croupissent actuellement dans les geôles algériennes. Le leader du MAK est également revenu sur le projet génocidaire « zéro kabyle » visant à exterminer le peuple kabyle. Le blocage des aides médicales envoyées par la diaspora kabyle aux hôpitaux de la Kabylie lors de la crise sanitaire liée au covid-19 et les incendies criminels perpétrés par l’armée algérienne en Kabylie durant l’été 2021 s’inscrivent dans le cadre de ce projet diabolique, a-t-il souligné.

Arezki Massi

4 Commentaires

  1. Moi je suis plus convaincu de l’indépendance de la Kabylie que de la pérennité de l’algérie qui n’en a vraiment plus pour longtemps vu l’accélération des événements et la peur panique de la mafia d’alger qui ne sait plus où elle habite, un jour pro russe, un jour hizb frança, un jour je vais faire la guerre au Maroc et à Iraël (sic) un jour je me fais pipi dessus.
    Moi je donne pas cher de ce bled algériejn qui finira dans moins de 5 ans dans le même état que la Libye et le seule pays suffisamment organisé politiquement et intellectuellement pour être un pays stable c’est la Kabylie!
    Qui vivra verra que la Kabylie vaincra !

  2. le pouvoir colonial a alger navigue à vue, son incapacité à gérer quoi que ce soit est avérée depuis longtemps, et son entêtement ne fera que précipiter le pays vers la dislocation, on a pas besoin d’être un expert pour comprendre ça …
    la kabylie et son peuple doivent aller vers leur destin , vivre dans un pays qui est vraiment le leur, qui leur ressemble, pas celui qui les renie.

  3. Parler de  » rapprochement Algéro – Français  » alors qu’il n y a jamais eu vraiment de séparation sauf dans les combats du coq Français avec la poule Algérienne pour amuser les indigènes, c’est hilarant …il est de fait que ce régime depuis 62 n’est qu’une continuation du colonialisme qui en 60 ans s’est un peu diversifié avec même des pays comme le Qatar sans parler de la Russie etc avec qui ces voyous au pouvoir se partagent les richesses du pays accompagnée d’une descente dans les ténèbres pour le peuple. Ce dit rapprochement comme d’habitude ne sera d’aucun bénéfice pour la Kabylie, bien au contraire…Je pense que le peuple Kabyle est vacciné de cette Algérie dont il ne veut plus, ce qu’il veut c’est l’indépendance pour se libérer de toute domination.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici