Fête de l’Aid en Kabylie : le cœur n’y était pas

1
1627
Jour de l'Aid
Jour de l'Aid

KABYLIE (TAMURT) – Les deux jours de l’Aid que les musulmans de Kabylie ont l’habitude de fêter avec faste ont été célébrés cette année dans une ambiance morose. En plus de la crise économique qui a anéanti le pouvoir d’achat des citoyens, les centaines se détenus politiques kabyles, qui purgent injustement des longues peines de prison, dont les 49 à vie de Larbaa Nat Irathen, n’ont pas été oubliés en Kabylie.

 » On ne peut pas oublier nos frères incarcérés de manière injuste par le régime colonial. On ne peut fêter l’Aid alors que des familles dans les quatre coins de la Kabylie sont en deuil et en détresse à cause de leurs proches en prison », nous déclare un jeune Kabyle de ma localité de Freha. Un sentiment de mélancolie s’empare des citoyens en Kabylie. Les fêtes religieuses ne sont plus célébrées comme avant. Les musulmans pratiquants ont accompli leur prière de l’Aid dans les mosquées des villages et villes de Kabylie, mais leurs cœurs n’étaient pas à la fête.

 » Nous les musulmans pratiquants, on fête l’Aid par obligation religieuse, mais on n’oublie pas nos frères qui sont en prison. Nos frères détenus politiques sont derrière les barreaux pour défendre nos droits et notre liberté », nous dira un vieux hier matin au chef-lieu communal d’At Douala.

En plus des détenus politiques, les victimes des incendies de l’été 2021 et les jeunes d’At Wacifs morts en mer dernièrement ne sont pas publiés en Kabylie.

Idir Yatafen

1 COMMENTAIRE

  1. Toutes le religions sont toxiques si elles sont pratiquees comme ecrites dans leurs Bibles. Les radicaux de toutes religions sont des menteurs et persecuteurs et ont une attitude de nazi dans leurs comportements et des lois qu’ils imposent , a l’image des islamistes, des chretiens de la droite, des mormons, des nationalistes Indous,….Les Kabyles se sont fais pris au piege de la religion , ramenee de Damas. Il est important de separer la religion de l’etat sinon il n y as plus de peuple. Moi jai quitte toute forme de religion des l’age de 20 ans ! La lecture des ecrits religeiux m’as demontre que il n yas rien de divin dans les religion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici