Programme culturel chargé à Aokas, d’ici la fin de l’année

0

Après avoir réussi le pari d’organiser avec succès, le mardi dernier, le gala d’Akli D, voilà que les jeunes militants de l’association culturelle « Rahmani Slimane » et de l’association « Tadukli » d’Ait Aissa de la commune balnéaire Aokas, aidés par les sympathiques bénévoles de la ballade littéraire de Bougie, voient plus grand.

Dès la deuxième quinzaine du mois en cours, ces derniers prévoient l’organisation d’une série de galas que donneront des ténors de la chanson kabyle, à l’instar d’Ali Amrane et des Abranis.
Outre la série de concerts prévus, un colloque sur le défunt représentant incontesté et incontestable de la culture berbère de cette commune d’Aokas, feu Rahmani Slimane en l’occurrence dont la principale association animatrice porte le nom, sera organisée avant la fin de l’année en cours.

Bien entendu, ayant la culture berbère en général et la culture kabyle en particulier dans le sang, ceux-ci ont décidé aussi de renouer avec le cycle de conférences qu’ils avaient initié dès leur prise de fonction à la tête de ces associations. Le désormais habitué de la région, maitre Rachid Ali Yahia, les écrivains Brahim Tazaghart et Djamel Arezki seront à Aokas pour animer des conférences-débat.

Amaynut