Ghjurnate internaziunale di Corti 2023 : Sous le signe de la lutte pour l’autodétermination

0
1854
Ghjurnate internaziunale 2023 - Sous le signe de la lutte pour l’autodétermination
Ghjurnate internaziunale 2023 - Sous le signe de la lutte pour l’autodétermination

CORSE (TAMURT) – Le coup d’envoi à la 41 édition des Ghjurnate Internaziunale di Corti (Les Journées internationales de Corte) sera donné, ce vendredi 04 août, sur le site de la citadelle de Corte. Le mouvement nationaliste Libera Corsica (Corse libre), organisateur de l’évènement, a placé cette manifestation, qui s’étalera jusqu’à dimanche 06 août, sous le thème de droit des peuples et de lutte pour l’autodétermination sur l’île et au-delà. En plus de nombreux élus indépendantistes corses, dix délégations internationales, dont celle représentant la Kabylie, prendront part à cette rencontre.

Grand rendez-vous de la vie politique corse, les Ghjurnate Internaziunale réuniront à l’occasion de la 41 édition des personnalités politiques, qui débattront sur les combats gagnés comme les embûches rencontrées sur le chemin de l’autodétermination en Corse, mais aussi en Catalogne, en Kabylie, en Guyane, en Martinique, dans la Nouvelle-Calédonie, en Tahiti, en Euskal Herria, en Kanaky, en Kurdistan ou encore en Écosse. Au programme de cet évènement, une conférence de presse en présence des délégations internationales, des conférence-débats, tables rondes et animation musicale.

Demain samedi, les représentants des dix délégations invitées aborderont l’actualité internationale des luttes pour l’indépendance. Simone Maulu de la Sardaigne donnera une communication sur le thème « Etat des lieux du combat indépendantiste sarde », alors que Dyhia Harouni, présidente de la coordination MAK Sud de France, animera une conférence sur le thème « Kabylie : une réalité nationale entre répression et détermination ». Pour sa part, le porte-parole du conseil démocratique kurde de France, Bervian Firat, interviendra sur le thème « Kurdistan : une lutte pour la liberté, un rempart contre le terrorisme ». Il sera aussi question lors de cet évènement de la répression qui s’abat sur les peuples luttant pour le droit à l’autodétermination. Dans cette optique, les organisateurs ont prévu un débat anti-répressif sous le thème : « Face aux aspirations des peuples à la liberté, une répression multiforme ».

Une occasion pour la délégation kabyle d’exposer à l’opinion internationale la répression dont est victime le peuple kabyle, notamment ceux qui luttent pour le droit à l’autodétermination des kabyles. Une répression sans précédent exercée par la junte militaire algérienne et qui a pris des formes multiples : arrestations arbitraires, harcèlement judiciaire, condamnations et emprisonnements injustes, interdiction de voyager, confiscation du passeport, etc. A noter que cette année, l’invitée d’honneur est l’ancienne présidente du parlement catalan, en l’occurrence Laura Borràs. Depuis 1981 et à l’initiative des mouvements nationalistes corses, ‘’Les Journées internationales de Corte’’ réunit, début août de chaque année, des organisations indépendantistes et autonomistes du monde entier, à Corte, en Corse.

Lyes B.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici