Tizi Wezzu : L’humanitaire kabyle Wafia Tedjani arrêtée avec perquisition à son domicile

5
2762
Wafia Tedjani
Wafia Tedjani

KABYLIE (TAMURT) – La chasse aux kabyles lancée par le régime algérien depuis plus de trois ans continue. Ce mercredi 02 août, la militante et humanitaire kabyle Wafia Tedjani a été interpellée par la police algérienne. Une perquisition a été ensuite opérée à son domicile familial par des gendarmes algériens. Gérante d’une agence de voyage (Wafia tourisme), Wafia est notamment connue pour l’organisation de voyages touristiques au profit des familles démunies et son implication dans des œuvres humanitaires au bénéfice des localité isolées de la Kabylie. Elle s’est illustrée, récemment, par sa forte mobilisation dans la collecte des dons en faveur des sinistrés des incendies ayant ravagé Toudja et Ath Ksila (Vgayet).

Très active sur le terrain, Wafia Tedjani est victime d’une arrestation arbitraire de la part de la police algérienne. Selon les dernières informations, elle est placée en garde à vue au commissariat central de Tizi Wezzu dans l’attente de sa présentation, probablement dimanche prochain, devant la justice algérienne inféodée à la junte militaire. Même si rien n’a filtré pour le moment sur les raisons de son interpellation et sur ce qu’on lui reproche, tout porte à croire que c’est, paradoxalement, à cause de ses actions et activités humanitaires et de solidarité en faveur des sinistrés des derniers incendies ayant terriblement ravagé plusieurs communes du département de Vgayet, en Kabylie.

Pour rappel, en avril 2022, elle a été convoquée par la police algérienne au commissariat central de Tizi Wezzu avant d’être placée sous contrôle judiciaire pour ces mêmes motifs. A travers son groupe « Sans frontières », elle s’est fortement mobilisée en faveurs des sinistrés des incendies de l’été 2021, à Tizi Wezzu. Tout le monde se rappelle aussi des belles initiatives de solidarité qu’elle avait lancé en Kabylie durant la crise sanitaire liée à la covid-19.

Aksil K.

5 Commentaires

  1. Un régime qui s imagine comme puissance, il se là jou acteur important de la politique continental et la stabilité mondiale a peur d’une jeune femme qui travaille dans humainetaire, le monde peut dormir tranquillement!!!!

  2. Azul.

    On n’emprisonne pas les lions. Et à plus forte raison, les lionnes du Djurdjura, telle Wafia Tedjani.

    Un jour ou l’autre, nous nous libérerons de cette junte et nous demanderons des comptes. Ils paieront tous!

    Merci Wafia pour tout ce que tu as fait et tout ce que tu nous insuffles comme courage, abnégation et espoir.

    Mazal asirem ar zdat!

    Courage, femme-courage!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici