Hamid Lounaouci : » C’est Tebboune qui m’a chargé de passer un message à la Kabylie »

4
3753

TASSAFT (TAMURT) –  Les images transmises par les caméras de la Berbère Télévisions, aujourd’hui à Tassaft Ouguemoune lors d’une cérémonie en hommage au colonel Amirouche, sont surréalistes. M. Hamid Lounaouci, conseiller du président de la République, était présent et, toute honte bue, il dit être venu comme émissaire de Tebboune aux Kabyles, sans préciser le message de son président.

« Je suis venu à Tassaft comme conseiller du président Abdelmadjid Tebboune. Il était, par le passé, wali de Tizi-Ouzou et il connaît très bien cette région. M Tebboune est très sensible sur ce qui se passe en Kabylie et il aime beaucoup la région. L’année passée, c’était les incendies et les morts maintenant place au développement », lâche M. Lounaouci sans aucun scrupule. Pourtant ce même Hamid Lounaouci est un enfant de Larbaa Nath Irathen ou des centaines de villageois ont été brûlé vifs lors des derniers incendies qui ont ravagé la Kabylie.

Des incendies déclenchés par les militaires de la junte militaire d’Alger. Pis encore, c’était à Larbaa Nath Irathen, région de Hamid Lounaouci, que les services de sécurité avaient commis le meurtre abominable de Djamel Bensmail pour coller le crime aux habitants de cette localité. Y a juste quelques semaines, dans un procès expéditif, 49 jeunes Kabyles la plupart de Larbaa Nath Irathen ont été condamnés à la perpétuité. Certains des condamnés ont tout fait pour sauver Djamel Bensmail des mains des policiers en civil qui l’ont lynché publiquement.

Comment aujourd’hui ce Lounaouci, ancien du FFS et du RCD, ose venir en Kabylie pour faire des louanges à Tebboune qui représente le clan le plus raciste envers les Kabyles. Le hic, c’était chez le colonel Amirouche Aït Hamouda qu’il s’est exprimé ainsi.

Idir Yatafen

4 Commentaires

  1. Place de la République, on manifeste une Algérie qui n’a rien d’algérien : le Haik Turc est élevé à symbole du pays, de même que les slogans « État militaire », tradition importée d’Égypte, qui n’a JAMAIS fait partie des valeurs Amazigh encore moins de Kabylie.

    De deux choses l’une : ou c’est le retour aux vrais symboles Amazighs que l’on ne peut trouver qu’en Kabylie ou alors la sécession est pratiquée par cet arabislamisme militaire.
    Faites ce que je vous dis ne faites pas ce que je fais!

  2. Les années 90, il a dit et c’est écrit dans le journal liberté:  »il faudra au moins 90 ans pour officiliser Tamazight, il faut être raisonnable et ne pas précipiter les choses  »

    Dgha assenni itsefrigh yidess !!!

    Cmat…… !

  3. L’intérêt perso, la chita, l’hypocrisie n’ont pas de frontière.
    Juste simple: combien de jeunes assassinés par le pouvoir Algérien dans d’autres wilayas de 1962 à nos jours. Autre que la Kabylie ???
    A Toyota degna¥ yersen.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici