Répression : 15 ans de prison ferme pour le militant indépendantiste Younes Bounadi

0
1239
Younes Bounadi
Younes Bounadi

TUVIRETT (TAMURT) – Scandaleux ! Le tribunal criminel de première instance de Tuvirett (Bouira) a condamné, ce lundi 20 mars, le militant indépendantiste kabyle Younes Bounadi a 15 ans de prison ferme. Le parquet avait requis la perpétuité. Ce jeune kabyle a été faussement accusé de « terrorisme » sur la base de l’article 87 bis du code pénal algérien. Il n’a commis aucun crime ou acte terroriste. Son seul tort est de militer pacifiquement pour une Kabylie libre et indépendante. Le droit à l’autodétermination est pourtant un pilier du droit international, reconnu par toutes les instances onusiennes, et même par la constitution algérienne.

Près de deux ans après son arrestation, le militant kabyle Younes Bounadi a été jugé, ce lundi 20 mars, au tribunal criminel de première instance de Tuvirett, en Kabylie. Il écope de 15 ans de prison ferme, alors que le parquet, qui avait requis la perpétuité, n’a présenté aucune preuve à charge pour l’accusation. C’est sur la base d’accusations sans fondement que Younes Bounadi a été condamné.

Pour rappel, il a été arrêté dans la nuit du 22 au 23 juin 2021, à Mechdallah, dans le département kabyle de Tuvirett. Une semaine après sa garde à vue, il a été placé sous mandat de dépôt, le 28 du même mois. Malgré ses problèmes de santé, le juge avait refusé sa demande de remise en liberté conditionnelle. Les militants kabyles, notamment les indépendantistes, subissent un acharnement sans précédent depuis plus de 02 ans.

Arezki Massi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici