Huawei ICT Compétition : Tarek Lounici de l’université de Vgayet remporte le 1er prix du concours mondial en Cloud et Network

1
1553
Tarik Lounici sur le plateau
Tarik Lounici sur le plateau

CHINE (TAMURT) – La Kabylie recèle des jeunes pétris de talents. Tarek Lounici, jeune étudiant à l’université Abderrahmane Mira de Vgayet, en fait partie. Il vient de décrocher le premier prix mondial en Cloud et Network, ainsi que le deuxième prix en Computing, à la 7ème édition du « Huawei ICT Compétition », qui s’est déroulée du 23 au 26 mai en Chine.

Tarek Lounici devient la fierté de Snadla, un paisible village de la commune de Draa El Gaid, située à l’Est du département kabyle de Vgayet. Avec son équipe d’étudiants de l’université Abderahmane Mira de Vgayet, il vient de remporter le premier prix international en Cloud et Network lors de la 7ème édition du « Huawei ICT Compétition », organisée dans la ville de Shenzhen (Chine) par Huawei, un fournisseur d’équipements et d’infrastructures TIC. L’enfant de Snadla s’est également emparé du deuxième prix en Computing dans la même compétition. « Je suis reconnaissant d’avoir eu l’opportunité de travailler avec des personnes talentueuses et diligentes comme Fetheddine Addad et Houssam Achab dont le dévouement, l’expertise et la collaboration ont été essentiels à notre remarquable réussite. Ensemble, nous avons relevé des défis, surmonté des obstacles et repoussé les limites de l’innovation dans le domaine du Cloud Computing », s’est félicité Tarek Lounici.

A noter que le concours de cette septième édition a enregistré la participation de 120 000 étudiants issus de 74 pays à travers 2 000 universités. Tarek Lounici a suivi à l’université de Vgayet des études sur Administration et Sécurité des Réseaux Informatiques, ainsi que sur les Systèmes d’Informatique.

Aksil K.

1 COMMENTAIRE

  1. Azul . Bonjour . Les Chinois , contrairement à ce que pensent la majorité des gens ont une connaissance approfondie de L’Histoire des peuples savent que la Kabylie est une la plus vieille nation du pourtour méditerranéen . je l’affirme sur ce site de manière véridique en ayant rencontré le ministre chinois du commerce à Munich en 1983 quand il a a su que je suis Kabyle , il a m’a répondu que que cette région est l’Âme de l’ Algérie et que sans la Kabylie , le pays est une coquille vide .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici