Kabylie: la communauté musulmane prépare le mois de ramadan

1
1182
Ramadan en Kabylie
Ramadan en Kabylie

KABYLIE (TAMURT) – Le mois de ramadan, dit sacré par les musulmans, s’approche à grands pas. Il débutera le 22 mars prochain. Pour les Kabyles musulmans, les préparatifs sont d’ores et déjà entamées. Le mois de ramadan se présente cette année dans des conditions économiques des plus désastreuses.

La cherté des produits alimentaires et les viandes sont un vrai casse-tête, pour les pères de familles. Les jeûneurs musulmans ont l’habitude de consommer une nourriture de qualité. Une période ou les commerçants profitent pour augmenter les prix de tous les produits alimentaires, en absence de toute autorité de contrôle commercial. Tant bien que mal, les Kabyles musulmans commencent à se ruer sur les produits alimentaires. Une sorte d’effervescence est remarquée dans les marchés en Kabylie. « J’observe le jeûne depuis mon adolescence bien que je ne sois pas vraiment pratiquant. Je suis obligé de remplir le frigo comme on dit, car je travaille comme chauffeur routier et j’ai besoin d’être bien nourri », nous fera remarquer Hamid ce matin au marché de la nouvelle ville de Tizi-Ouzou. « On réserve toujours des petites économies pour ce mois sacré. On prévoit toujours cette hausse des prix et on s’adapte. On achète ce qu’on peut et les promesses du Gouvernement algérien, quant à la baisse ou au contrôle des prix des produits alimentaires, nous nous ont jamais intéressées car on sait que ce n’est que des mensonges », nous fera remarquer notre interlocuteur.

Pour les familles pauvres, rien ne changera pour elles. Ramadan, hiver ou été, elles vivent toujours dans la précarité. Il faut signaler aussi que certaines régions restent attachées à la solidarité. Certaines familles font des offrandes, on voit aussi certains restaurants du cœur ouvrir leur portes durant le mois de ramadan en Kabylie, Mais la solidarité n’a pas un grand impact devant l’ampleur de la précarité qui touche une grande partie de notre société.

Idir Yatafen

1 COMMENTAIRE

  1. Il n’ya pas de communauté, mais des citoyens qui pratiquent l’islam. Les communautés musulmanes ont pour socle identitaire l’islam, or les kabyles qui pratiquent l’islam sont surtout Kabyles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici