L’Algérie a aussi tourné le dos à la Palestine

0
2565
Algerie - Palestine
Algerie - Palestine

ALGÉRIE (TAMURT) – En temps de paix, l’Algérie est le premier pays à apporter son soutien à la Palestine. Un soutien d’abord politique et inconditionnel mais aussi économique. L’Algérie verse toujours des millions de dollars à la Palestine, chaque année. Elle lui verse l’argent des contribuables algériens, bien sûr. Mais, depuis le début de la guerre entre le Hamas et Israël, l’Algérie semble prendre ses distances vis-à-vis de la Palestine.

En temps de guerre, l’Algérie n’a aucun mot à dire sur la scène internationale, même lorsqu’il s’agit d’un pays  » ami » comme la Palestine. L’Algérie est un pays vulnérable. Tebboune n’a même pas le courage d’envoyer ne serait-ce que des aides alimentaires à Ghaza. C’est l’Egypte et le Qatar qui gèrent le conflit palestinien, sur le plan international. Personne n’évoque l’Algérie. Même les Palestiniens ne comptent pas sur l’Algérie. Ils savent très bien que les l’agitation du Gouvernement algérien concernant « la cause palestinienne » n’est qu’une pure démagogie destinée aux peuples d’Algérie.

Où sont les dirigeants algériens pour aider la Palestine ? Les jeunes Algériens préfèrent risquer leurs vies à bord des barques de fortunes pour atteindre la rive européenne via l’Espagne ou l’Italie. Une fois en Europe, nombreux sont les Algériens qui travaillent chez les Juifs. « Il est chanceux celui qui trouve un travail chez un Juif, en France », disent les Algériens, en France, en situation régulière ou non. Les Juifs aident souvent les Algériens à régler leur situation administrative en Europe.

Idir Yatafen

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici