Lyazid Abid condamné à la perpétuité

8
2977
Lyazid ABID
Lyazid ABID

ALGER (TAMURT) – Le porte parole de l’URK, Lyazid Abid, vient d’être condamné par le tribunal de Sidi Mhemed, Alger, à la perpétuité par contumace. Établi en Allemagne, Lyazid Abid, ancien vice président du GPK, directeur du journal Tamurt et actuellement porte parole de l’URK dont il est membre fondateur, est accusé par le régime colonial algérien pour son engagement politique pour la Kabylie.

Plusieurs accusations, une dizaine, dans plusieurs affaires, sont retenues contre lui ; atteinte à l’unité nationale, à l’integrité du territoire nationale, à la stabilité des institutions de l’Etat algérien, diffusion de fausses informations sur Internet visant la stabilité du pays. Il est notamment condamné pour terrorisme selon l’article 87 bis du code pénal algérien, pour création d’organisation terroriste, etc.

Lyazid Abid est un militant kabyle pacifique et pacifiste. Un militant de très longue date qui a fait de la liberté puis de l’indépendance de la Kabylie un principe non-négociable voire une question d’honneur. Sa condamnation est naturellement injuste. Elle confirme l’occupation de la Kabylie par l’Algérie. De son exil en Allemagne, il n’a jamais cessé de lutter pour l’émergence de la Kabylie au rang de pays siégeant à l’ONU. Aujourd’hui, à l’image de plusieurs autres militants indépendantistes, il ne peut plus rentrer chez lui en Kabylie. La pire injustice pour un être humain.

Les Kabyles sont de plus en plus contraints à l’exil. Les premiers à avoir payé ce prix furent Slimane Azem, Krim Belkacem, Hocine Ait Ahmed, etc. Cette contrainte ne s’arrêtera jamais. Au contraire, l’exil finira par toucher des millions de Kabyles, si ces derniers ne se décident pas à ériger leur propre Etat, seul capable de les honorer en tant qu’êtres humains accomplis et libres.

Idir Yatafen

8 Commentaires

  1. Que peut-on attendre d’un état raciste et colonisateur..?
    Ce qui est surprenant c’est l’inaction
    des colonisés et soumis qui les soutiennent et se croient patriotes et libres.
    Mr Abid,est un vrai homme libre.

    Quoi de plus cher pour un humain conscient que la liberté pour réaliser ses rêves les plus fous?
    Le jour où chaque individu aura compris que vivre sans liberté et son autonomie ,c’est survivre. En attendant la lumière,nombreux soumis volontaires ou pas croient être libres. Et le font savoir quotidiennement par leur comportement mortifère et irrationnel.

  2. Le politique d’emprisonnement des autochtones mise en place ces dernières années par un régime illégitime, on sait plus qui doit rendre des comptes eux ou nous, La ruse c’est l’innovation technologique de ce régime en ce 21 ème siècle hhhhh

  3. C’est un comportement digne d’un système colonisateur,
    Mr abid fait de la politique d’une manière pacifique, son projet c’est celui de l’indépendance de la Kabylie.
    La décision revient seulement au peuple.
    Le pouvoir doit savoir qu’il ne détient pas la vérité absolue.
    Le système doit apprendre à faire de la politique et proposer une solution politique au problème kabyle et ses revendications propres ainsi que celle de tout les algériens qui perdurent depuis 62.
    La répression n’a jamais réglé les problèmes politiques d’un pays mais il les aggrave.
    Ce pouvoir pense qu’il va soumettre tout le monde à son dictat mais ils se trompent.
    Le solution est dans le dialogue avec les vrais opposants , le pouvoir doit cesser d’utiliser sa justice pour condamner toutes personnes qui ne répondent pas a ses exigences et surtout celle qui refusent de se soumettre.
    Heureusement dans notre pays il n’y a pas que des soumis.
    Ils restent encore des hommes et des femmes qui honorent nos ancêtres qui ont toujours combattu contre les injustices.

  4. C’est le système de l’apartheid , les autochtones qui se rebellent comme Nelson Mandela en son temps en Afrique du Sud sont traités de terroristes condamnés et emprisonnés à vie; la langue de la majorité est niée. Qui dans le monde dénonce ce qui se passe en Algérie; les intérêts priment sur le bon droit avec un silence assourdissant . Mais comme tout fruit pourri qui n’a aucune assise populaire pour le soutenir à part ses tubes digestifs, il tombera de lui même et avec le temps même les chiens en oublieront l’odeur.

    • La langue de la majorité ? non agma le Kabyle est la langue de peuple Kabyle, donc de la Kabylie. … Les DZ nous considèrent des  »BOULGHAR  »

  5. A yiwan d-amsevrid ce que tu dis est vrai si on compte ceux qui par peur se sont soumis à l’étranger corps et âmes ,mais sans le diktat de ce régime despotique je ne crois pas que les zombis arabophones l’auraient emporté. Sans cet état totalitaire et sa religion (instrumentalisée) plus arabe que musulmane, l’arabophonie ne ferait pas long feu chez nous ni nulle part d’ailleurs. Les DZ anti Kabyles , ce sont des soumis , je ne les décompte pas dans la majorité qui compte ,eux ne nous considèrent pas non plus . D’ailleurs leur vote a t-il la moindre importance pour les décisionnaires qui craignent plus les quelques millions de Kabyles que les dizaines de millions d’aliénés qui se donneront toujours aux vainqueurs pour une bouchée de pain. Je parlais des Hommes et non des moutons de panurge, agma et Ceux là seuls décideront d’un avenir pour ce pays s’il y en a un !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici