Maroc : l’enseignement de tamazight est obligatoire à l’école primaire

5
2044
tamazight
tamazight

MAROC (TAMURT) – Une bonne nouvelle pour la langue tamazight au Maroc. Son enseignement à l’école primaire sera obligatoire à travers tout le Maroc. La décision est prise par le ministère de l’éducation et elle sera appliquée à partir de la prochaine année scolaire 2023/2024, ont annoncé les autorités marocaines.

Jusque-là, l’enseignement de tamazight, qui a été officialisée au Maroc en 2011, ne touchait que quelques et était facultative au Maroc. La généralisation et l’obligation de l’enseignement ne vont pas se limiter au palier scolaire. Selon la presse marocaine, elle sera aussi généralisée et obligatoire au Maroc, dans les collèges et les lycées, à l’horizon 2030.

Le roi Marocain compte aussi impliquer et utiliser tamazight dans toutes les institutions marocaines, y compris dans les institutions militaires et sécuritaires. Notons plus de 60% de la population marocaine parle à ce jour en tamazight. Les 40% restant partent un dialecte beaucoup plus proche de tamazight que d’arabe. Ethniquement parlant les Arabes n’existent ni au Maroc ni en Afrique du Nord. Il est utile de signaler aussi que le Royaume marocain a opté définitivement pour l’écriture de tamazight en caractère Tifinagh.

L’autre bonne nouvelle pour les Marocains, est le fait que le roi ait décidé également de considérer Yennayer, premier jour de l’An amazigh, comme journée nationale et officielle. Donc une journée fériée au Maroc. La langue tamazight commence à s’imposer dans toute l’Afrique du Nord surtout que la chute de Kadafi en Libye en 2011 à permis aux Libyens d’imposer leur vraie langue tamazight en Libye.

Idir Yatafen

5 Commentaires

  1. Le roi du Maroc, berbère par sa mère même sil se dit en filiation directe avec le prophète de l’islam (arabe d’origine lui) promeut tamazight même chez les arabophones alors que nos dirigeants algériens dz qui se la jouent plus arabes que les arabes ne savent qu’interdire toute diffusion de notre culture , notamment dans l’enseignement où il n’est même pas pas obligatoire pour un Kabyle d’apprendre sa langue . Certains apprennent de leur histoire et dautres la nient. Mais comme à leur habitude nos apparatchiks vont faire semblant de suivre l’exemple du roi par mimétisme ,comme ils l’ont déjà fait par le passé avec la pseudo officialisation sans réelle volonté de concrétiser dans les faits, juste pour la façade. Evidemment le roi agit de la sorte pour garder la main mise sur son peuple en majorité amazigh ,néanmoins, il a compris, lui ,qu’il vaut mieux accompagner la mouvement de l’histoire que s’ingénier à essayer (inutilement) d’en dévier le cours Naturel. Et puis il sait bien , le roi ,qu’en agissant ainsi il embête au plus haut moins le régime algérien car les Kabyles et autres berbères d’Algérie ne vont pas apprécier qu’on donne de la liberté culturelle chez le voisin quand on n’a aucun droit chez soi.

  2. Depuis l’arrivée de moulay Idriss de l’Irak, et la création de son royaume en terre berbère, tout nouveau roi devait épouser une berbère par respect aux autochtones, mais à force de ce mélange depuis des siècles, les rois Marocains deviennent de ce fait Berbères.

  3. Tamazight c’est la laïcité liberté de culte, alors que les religions sont au service du contrôle social. Ce qui est demandé ce n’est pas la langue Amazigh aux enfants, mais le corpus de valeurs de Thamzgha. Si l’on fait véhiculer l’arabislamisme en langue Amazigh, avec l’islam comme source juridique, ce n’est que de l’assimilation par valeurs interposées qui se prépare. L’Etat reste politiquement arabocentrique, et l’islam est la source juridique, au Maroc comme en Algérie. Du coup, il n’y a pas de changement qualitatif. Thamazight n’est pas simplement la langue, sinon on serait français. C’est quand on a les valeurs endogènes comme source juridique que l’on peut parler d’avancée. L’islamisme et l’arabisme assumés comme fatalité par les programmes scolaires, déterminent le citoyen. Un islamisme qui parle Thamazigh ne sera pas plus authentique, mais dévie la perspective anthropologique. C’est comme l’officialisation, le corps juridique est islamiste et n’augure rien sans la génèralisation et obligation des institutions à commencer par le palais et les communications officielles des administrations, du bas en haut. Cela est refusé par les deux régimes qui préfèrent la primauté de l’islam sur l’Amazighité.

  4. La différence entre le Maroc qu prome les langues amazighes et l’algérie raciste arabiste islamiste c’est que le Maroc et son roi respecte pour son peuple alors que l’algérie des caporaux, des verts kakis n’ont aucun respect pour les différents peuples vivant en algérie préférant consacrer leur temps et leur argent à leur « frères » arabes sahraoui et palestiniens
    La différence entre le Maroc un pays qui a des siècles d’existance et le faux algérien création de la france la coloniale c’est que premier sera encore la pour encore des siècles alors que le second est en voie d’implosion et de disparition!
    Bon débarras, cette algérie coloniale ne nous a rien apporté de bon sauf du sang et des larmes!
    Vive la Kabylie indépendante ou le Kabyle sera la langue nationale et officielle que tout kabyle apprendra du primaire à l’université !

    • Pour ton information, la Numidie comprenait tout le maroc actuel sauf le sud qui était la Mauritanie. Si c’est du respect de mettre en prison un ancine ministre de 80 ans parce qu’il a critiqué le régime féodal, alors vivement la dictature! Par contre la Kabylie est la capitale de l’Algérie Amazigh.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici