Mine de zinc et plomb d’Amizour : Le régime algérien veut accélérer l’exploitation du projet

1
2624
Gisement de zinc et plomb Amizour
Gisement de zinc et plomb Amizour

ALGER (TAMURT) – Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a ordonné, ce dimanche 14 mai, lors d’un conseil de ses ministres, de réduire tous les délais liés aux chantiers techniques du projet de zinc et plomb d’Amizour, et ce, afin d’accélérer son entrée en exploitation. Le régime algérien semble ignorer les mises en garde des universitaires et experts kabyles quant aux conséquences désastreuses d’une éventuelle exploitation de ce minerai.

Annoncée pour 2026, l’entrée en phase de production du gisement de zinc et plomb d’Amizour pourrait intervenir plus tôt. En effet, le président algérien vient d’ordonner, aujourd’hui, la réduction « des délais liés aux chantiers techniques secondaires pour accélérer l’entrée en exploitation de ce projet, d’autant que l’étape des régularisations administratives est dépassée », a indiqué un communiqué sanctionnant le conseil des ministres algériens. Abdelmadjid Tebboune a même demandé l’adoption du système de travail en équipes 24 heures sur 24, pour faire avancer les travaux. Le potentiel minier exploitable de ce projet est estimé à 34 millions de tonnes pour une production annuelle de 170.000 t de concentré de zinc, selon les responsables de la joint-venture algéro-australienne chargée de l’exploitation du minerai.

Pour rappel, la population des communes de Tala Hamza et d’Amizour s’oppose à l’exploitation de ce projet dont les conséquences seraient catastrophiques sur l’environnement. Des universitaires kabyles, comme le professeur Kamel Aisset, et le climatologue Sid Ahmed Sidi Menad, dénoncent l’absence de garanties environnementales permettant l’exploitation de la mine de zinc et de plomb d’Amizour.

Arezki Massi

1 COMMENTAIRE

  1. Que des millions de Kabyles se déplacent et campent sur place peut importe le prix !! Venez avec vidéos, live etc

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici