Montréal (Canada) : Des bougies allumées en hommage à Cherif Kheddam

5
529
Cherif Kheddam
Cherif Kheddam

HOMMAGE (Tamurt) – Il y’avait foule hier soir au centre de loisirs communautaires Lajeunesse à Montréal pour un hommage au monument de la chanson Kabyle, Cherif Kheddam, décédé le 23 Janvier à Paris.

C’est vers 9heure du soir que les présents parmi la communauté Kabyle à Montréal à ce recueillement, ont allumé des bougies à la mémoire de celui qui fût un porte étendard de la musique Kabyle. Une chanson de Cherif Kheddam a été interprétée par une chanteuse et un poème à été déclamé à sa mémoire.

L’hommage, rehaussé par la présence de M. Ziani Lhacen Ministre de la Langue kabyle, de l’Éducation et de la Culture au sein du GPK, a été l’occasion pour les présents de revoir l’auteur d’«Avrid iggunin idul » dans une projection d’un DVD de son concert à la coupole à Alger en 2005. Un moment d’une grande émotion où toute l’assistance s’est mise à entonner ses chansons en chœur.

Djamila Addar, l’animatrice dira qu’elle a reçu le DVD le jour même. Il lui a été transmis par le fils de Chérif Kheddam.

Par Meziane Tiziwar

5 Commentaires

  1. Comment voulez-vous que la nation kabyle continue de vivre en esclave du régime colonial arabo-islamo-terroriste d’Alger?

    « «Oui, je souhaite l’abrogation de cette instruction relative au soutien aux films historiques. Je m’oppose à toute censure de contenu.»

    «Ça coince car le gouvernement a autre chose à faire vraisemblablement. Il a d´autres préoccupations, je suppose. Le cinéma, la culture et l´audiovisuel ne sont pas sa priorité. Cela n´a jamais été sa priorité. Aujourd´hui, quand on évoque un personnage historique, on reçoit des menaces de mort», nous confiait en juin 2011, le réalisateur Ahmed Rachedi dont le projet de réalisation de long métrage sur la figure emblématique de la révolution de Krim Belkacem a été rejeté. Nous avons eu la confirmation mardi par le consultant auprès du ministère de la Culture Ahmed Bejaoui lui-même, lors d’une rencontre avec la presse. «Le film sur Krim Belkacem a obtenu l’aval du ministère de la Culture, mais il été refusé par celui des Moudjahidine tandis que celui de Ben M’hidi dont le feu vert a également été donné par le ministère de la Culture, attend toujours la réponse de celui des Moudjahidine.» » [ Lire la suite ici->http://www.lexpressiondz.com/culture/147920-«le-film-sur-krim-belkacem-rejeté-par-le-ministère-des-moudjahidine».html]

  2. Tout est bon pour faire de la récupération même la mort. Ceux qui n’ont pas froid aux yeux, ceux qui ne reculent devant rien saisissent la mort de Chérif Kheddam pour réapparaitre de la scène qu’ils ont sali.
    Ils pensent que les gens ont oublié leur liaison avec les différends consuls, n’est-ce pas Mme DRS ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici