Mot d’ordre de l’URK pour 2024 : On ne lâche rien jusqu’à l’indépendance de la Kabylie

0
2281
Union-pour-la-Republique-Kabyle-URK
Union-pour-la-Republique-Kabyle-URK

COMMUNIQUÉ URK (TAMURT) – L’année 2023 vient de s’achever avec son lot de répression multiforme pratiquée par le régime colonial algérien en Kabylie. Arrestations arbitraires, condamnations iniques, dont la peine de mort pour des citoyens innocents de Larbaa Nat Irathen, intimidations et harcèlement judiciaire, interdiction injuste de quitter le territoire, fermeture de lieux de culte chrétien, incendies criminels et meurtriers, notamment ceux de juillet 2023 à Bgayet, sont autant de crimes et de violations des droits de l’homme commis par la junte militaire algérienne en Kabylie durant l’année 2023.

Malgré cela, le peuple kabyle reste dignement debout et refuse de fléchir le genou devant les généraux algériens aux abois. A l’intérieur, des collectifs d’avocats ont travaillé d’arrache-pied pour défendre courageusement devant la justice algérienne aux ordres du régime colonial les militants politiques et d’opinion kabyles, injustement arrêtés et poursuivis en justice souvent pour terrorisme en vertu du décrié article 87 bis du code pénal algérien.

A l’étranger, la diaspora kabyle a maintenu la mobilisation en organisant des rassemblements et des manifestations pour dénoncer la répression féroce qui s’abat sur le peuple kabyle. L’Union pour la République Kabyle (URK) n’a pas cessé de dénoncer l’injustice et la répression dont est victime le peuple kabyle. Nous l’avons fait à travers les médias, mais aussi en saisissant les instances internationales des droits humains.

Pour cette nouvelle année 2024, notre mouvement politique appelle l’ensemble des kabyles, qui aspirent à construire un Etat libre et indépendant, à garder le cap sur l’indépendance de la Kabylie. Nous devons maintenir notre ferme engagement en faveur de l’avènement d’une République kabyle libre et indépendante.

Avec la même force et conviction, l’Union pour la République kabyle continuera à défendre le droit du peuple kabyle à l’autodétermination, qui permettra à la Kabylie de choisir librement son destin. Au régime colonial algérien, nous disons : On ne lâchera rien concernant notre lutte pacifique jusqu’à l’indépendance de la Kabylie.

En ce nouvel an 2024, nos pensées vont d’abord aux prisonniers politiques kabyles qui croupissent encore dans les geôles algériennes et à leurs familles, qui souffrent de cette situation injuste. Notre solidarité à leur égard restera intacte et inébranlable.

A chaque kabyle, nous présentons nos meilleurs vœux de bonheur, de santé et de prospérité. Mais, notre aspiration la plus profonde et ardente, la raison même de l’existence de notre mouvement politique pacifique, est que le peuple kabyle recouvre son indépendance.

Que les victoires politiques soient au rendez-vous, en cette nouvelle année 2024, pour le peuple kabyle dans sa marche inéluctable vers son indépendance.

Lyazid ABID, Porte-parole de l’URK

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici