Répression : La chasse aux indépendantistes kabyles continue !

3
1789
Repression, la chasse aux Kabyles
Repression, la chasse aux Kabyles

BOUANDAS (TAMURT) – Les forces de répression algériennes ont procédé, ce dimanche 28 mai, à l’arrestation arbitraire du militant indépendantiste kabyle Farid Bouremani. Celui-ci, qui a été interpellé au domicile familial, sis dans la région de Bouandas, en Kabylie, aurait confié à l’un de ses amis, avant son arrestation, que la prison ne lui fait pas peur.

La chasse aux indépendantistes kabyles à laquelle se livre le régime colonial algérien depuis maintenant trois ans se poursuit. Hier, le jeune militant Farid Bouremani a été interpellé chez lui par les forces de répression agissant au service de la junte militaire. Il y a trois mois, ce jeune militant a failli être arrêté le jour même de l’enterrement de son défunt père. Ainsi, ce militant indépendantiste kabyle savait qu’un jour il allait être interpellé pour son combat pacifique en faveur d’une Kabylie libre. Toutefois, il n’avait pas peur de la prison algérienne. « Lors de ma dernière discussion avec lui, il m’a confié qu’il n’est pas peur de la prison parce qu’il sait bien qu’il va rejoindre ses frères militants », a témoigné un ami de Farid Bouremani.

Pour le moment, l’on ignore le lieu de détention de ce militant kabyle, arrêté à cause de son amour pour la Kabylie.

Arezki Massi

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici